«Star Wars»: Ce qu'on sait de «The Mandalorian», la série en prises de vues réelles de la saga

SERIE « 20 Minutes » a vu les premières images de « The Mandalorian », première série en prises de vues réelles de l’univers « Star Wars »

De notre envoyée spéciale à Chicago, Caroline Vié

— 

«The Mandalorian», série de Jon Favreau
«The Mandalorian», série de Jon Favreau — Disney
  • « The Mandalorian » s’est un peu dévoilé à la convention Star Wars de Chicago.
  • Jon Favreau a essayé de retrouver l’atmosphère des films de George Lucas.
  • Les premières images sont très prometteuses.

Jon Favreau,  Dave Filoni et Kathleen Kennedy étaient là pour présenter The Mandalorian, première série en prises de vues réelles de la saga Star Wars. Des vigiles empêchaient les fans de prendre les images (prometteuses) diffusées sur l’écran et menaçaient d’une longue conversation avec Jar-Jar Binks ceux qui se seraient risqués à passer outre. Seules les personnes présentes dans la salle de la convention Star Wars Celebration ont pu voir les images. Ceux qui regardaient sur écran en étaient privés.

« Les contrebandiers m’ont semblé une base merveilleuse pour bâtir une histoire », explique Jon Favreau. Pedro Pascal (Game of Thrones) y incarne Le Mandalorian, contrebandier dans la lignée du légendaire Boba Fett et Han Solo. « C’est un bandit armé, solitaire et mystérieux à la moralité douteuse qui semble sortir d’un western ou d’un film de samouraï », dit-il. L’action se déroule cinq ans après Le retour du Jedi, ce qui permet de découvrir des espèces et des endroits encore inconnus. C’est l’occasion de découvrir une période inexploitée de la chronologie Star Wars.

Ce qu’on a vu…

Carl Weathers  est le chef des chasseurs de primes. « Il doit rapporter une marchandise précieuse à un client, raconte-t-il. Il charge le Mando de la mission et ce dernier est prêt à tout pour faire le nécessaire avec ses méthodes bien à lui ». Son commanditaire est incarné par le réalisateur Werner Herzog, mais on ne nous a pas révélé ce qu’il l’envoyait chercher. Gina Carano, Nick Nolte et Giancarlo Esposito (connu pour son rôle de méchant dans Breaking Bad) seront aussi présents sur les huit épisodes. On y verra une équipe de chasseurs de primes dans une histoire qui n’a pas d’impact galactique, un peu comme Solo et qui sera bourrée de références à la trilogie originelle. Les Jawas et le bouffon de Jabba sont de retour !

Ce qu’on a appris

Pour la première fois, une partie du tournage s’est déroulée à Los Angeles. « J’ai tiré parti de mon expérience des effets spéciaux pour Iron Man, Le livre de la jungle et Le roi Lion », explique Jon Favreau. Si le numérique est important, les créateurs ont aussi fait des maquettes en dur comme à la grande époque du premier Star Wars. « Comme ça, je pourrais en garder dans mon bureau, s’amuse Jon Favreau. C’est Guillermo Del Toro qui m’a donné le truc ». George Lucas est même passé faire un petit coucou sur le tournage. « Je ne me serais jamais lancé dans l’aventure sans ses conseils, avoue le producteur. Il m’a appris des choses sur le cinéma et aussi sur la vie ».

Plaire à tous

« Il faut plaire aux gens qui ne connaissent pas Star Wars comme aux fans » insiste Jon Faveau. Les premières images laissent imaginer qu’il est parvenu à ce résultat. Les Américains pourront découvrir la série le 12 novembre. En France, elle sera accessible sur la plateforme Disney + au premier trimestre 2020.