«Game of Thrones»: Quelles prophéties vont-elles s'accomplir dans la saison 8?

ON FAIT LE POINT On y est… La huitième et dernière saison de la série débarque le 14 avril. « 20 Minutes » vous aide à être prêts pour ce rendez-vous (5/5)

Benjamin Chapon

— 

Samwell et Gilly bouquinent bien au chaud ans une bibliothèque de Villevieille (Game of Thrones)
Samwell et Gilly bouquinent bien au chaud ans une bibliothèque de Villevieille (Game of Thrones) — HBO
  • Dans la nuit du 14 au 15 avril, sur OCS, sera diffusé le premier épisode de la dernière saison de Game of Thrones.
  • Après sept saisons et 67 épisodes, les fans ne savent peut-être plus où en est l’intrigue. 20 Minutes fait donc le point.
  • Dans cet article, on revient sur les prophéties et rêves prémonitoires qui pourraient nous donner des indications sur la conclusion de la saga.

Alors que la saga Game of Thrones s’achève avec une huitième et dernière saison (diffusée en France sur OCS), il n’est pas impossible que les fans se sentent un peu paumés dans l’intrigue. Pas de panique. 20 Minutes vous aide à faire le point.

Pour ce cinquième et dernier récap', revenons sur… la fin. Et oui, même s’il reste encore six épisodes de la série, tout le monde est déjà tendu (et pas qu’un peu) vers la révélation finale :  qui va s’asseoir sur le trône de fer ? Qui va survivre ? Qui va mourir ? Que vont devenir les Marcheurs blancs ? Y-aura-t-il un printemps ? Et puisque la série nous a habitués, surtout à ses débuts, à ne rien tenir pour acquis, les théories les plus folles, et pessimistes, se multiplient.

Prophéties à la pelle

Une des façons de chercher à prévoir la fin de Game of Thrones est d’observer les nombreuses prophéties ou rêves prémonitoires qui ont émaillé le scénario. Plusieurs visions mystiques se sont révélées exactes, comme la mort des trois enfants de Cersei, la transformation de Bran en Corneille à trois yeux, la conquête de Daenerys… Alors forcément, maintenant, quand on entend une vague prophétie, on tend l’oreille.

De tous les mythes de Game of Thrones, celui d’Azor Ahai, porté par Mélisandre et les tenants de la religion de R’hllor, est le plus populaire parmi les fans. Il raconte qu’un héros mythologique va s’incarner à nouveau pour sauver le monde des ténèbres. Mélisandre, qui lit l’avenir dans les flammes (mais c’est chaud à interpréter, elle le reconnaît elle-même) pensait que Stannis était ce héros… Raté. Maintenant, elle penche pour Jon Snow. Certains fans y reconnaissent plutôt Daenerys. Et d’autres penchent pour le couple Jon-Daenerys.

Dans cette prophétie, il est question de sang, de sel, de flammes, de glace, d’une épée magique qui réclame le sacrifice d’un être aimé. Bref, ça sent le drame à plein nez.

Des Targaryen en pagaille

Une autre prophétie que les fans, surtout ceux ayant lu les romans de George R.R. Martin, affectionnent est celle de l’hôtel des Nonmourrants. Il faut revenir à la saison 2, quand Daenerys trouvait refuge à Qarth. Des drôles de types un peu magiciens cherchaient à lui piquer ses dragons. La Khaleesi s’en sortait en faisant cracher du feu à ses bébés dragons. Mais au cours de sa visite dans le temple magique, elle avait eu une succession de visions très dures à interpréter.

Parmi celles-ci, il était question d’un dragon à trois têtes. Selon certains, cela signifie que le pouvoir sera détenu par trois Targaryen. On avait déjà Daenerys, on a désormais Jon, ou plutôt Aegon. Et il semblerait que Tyrion soit le troisième. Il serait le demi-frère de Daenerys.

Mais ces prophéties ne sont rien face aux visions de Bran qui peut voyager dans le passé, et peut-être bien le futur. Il sait comment sont nés les Marcheurs blancs, il a vu aussi le motif de la spirale, toujours associé à ses visions. Certains y voient l’indice d’un monde plongé dans un éternel recommencement. Ce qui expliquerait que Bran semble un peu blasé de tout.

Daenerys aura-t-elle une descendance ?

Une autre prophétie est celle proférée par la maegi Mirri Maz Duur qui a tué Khal Drogo et transformer l’enfant à naître de Daenerys en monstre. La sorcière a juré à Daenerys qu’elle ne pourrait jamais avoir de vie normale, ni d’enfant. Là encore, la prophétie est interprétée par certains fans d’un point de vue symbolique pour continuer à croire que Daenerys pourra malgré tout enfanter à nouveau.

Pour cette prophétie comme pour les autres, les fans de la saga envisagent assez peu que Mirri Maz Duur, ennemie de Daenerys, ait menti. Que la légende d’Azor Ahai soit un mythe tout pété, les « rêves verts » soient des délires de junkie… Bref, que les religions, toutes les religions, aient tort.

Religion, piège à c…

Que ce soit les prêtresses rouges de R’hllor ou les septons de la religion des Sept, le clergé incite peu à la foi dans Game of Thrones. Violents et fanatiques pour les uns, corrompus et obscurantistes pour les autres, les tenants des religions sont renvoyés dos à dos. Si la morale devait être sauve ( ce n’est pas gagné) à la fin de la saga, aucune religion, ni prophétie, ne devrait triompher plutôt qu’une autre.

Parmi les personnages cherchant à « lire » l’avenir (Boum ! La mise en abyme avec les lecteurs de Game of Thrones), Samwell est sans doute celui qui s’est le moins planté. C’est lui qui a trouvé où dénicher le verredragon capable de terrasser les Marcheurs blancs (en même temps, c’était à Peyredragon, c’était pas sorcier, faut étudier la toponymie les gars). C’est lui aussi qui révèle pour de bon à Bran (le soi-disant super voyant) que Jon est en réalité un authentique Targaryen.

Le triomphe de la science ? Enfin ?

Selon plusieurs interprétations, Samwell serait en réalité, au soir de sa vie, le narrateur de la saga. C’est son histoire que l’on suit. Son triomphe, s’il advenait, serait aussi celui de la science. En bousculant les mestres de Villevieille, et en leur désobéissant, Samwell, qui respecte le savoir et les livres plus que tout, n’en oublie pas le destin des hommes. Chose que les savants de Game of Thrones semblent avoir perdue de vue.

George R.R. Martin, l’auteur de la saga (qui ressemble un peu à Samwell d’ailleurs) ne s’est jamais vraiment exprimé sur les religions dans Game of Thrones, il a néanmoins pointé que les sciences et technologies y  stagnaient depuis plusieurs millénaires là où, dans notre monde, les découvertes savantes du Moyen-Âge ont permis des progrès dans tous les domaines. La faute de cette stagnation incomberait aux mestres préférant garder le savoir pour eux-mêmes et s’enfermer dans un conformisme rétrograde.

Plutôt que de gloser pendant des heures sur les prophéties, les fans de Game of Thrones avides de dénouement devraient peut-être surveiller les lectures de Samwell.