VIDEO. «Mongeville»: «Bordeaux n'est pas qu'un décor, c'est un personnage»

REPORTAGE Jusqu’au 23 mai, les épisodes 21 et 22 de la saison 7 de la série policière « Mongeville » diffusée sur France 3 sont tournés à Bordeaux et dans sa région

Elsa Provenzano

— 

L'épisode 21 de la saison 7 est en cours de tournage ce mercredi
L'épisode 21 de la saison 7 est en cours de tournage ce mercredi — E.Provenzano / 20 Minutes
  • Ce mercredi, une scène de Mongeville était tournée rue du Mirail, dans le centre historique de Bordeaux.
  • Le créateur de la série explique que le personnage de Mongeville, taillé sur mesure pour Francis Perrin a une relation particulière à la ville, dans laquelle il a passé toute sa carrière de juge d’instruction.

Curieux, les badauds ralentissent un peu ce mercredi matin en passant devant l’équipe de la série policière Mongeville qui a investi une grande partie des trottoirs de la rue du Mirail, à Bordeaux, et se prépare à tourner.

L'équipe de tournage de la série Mongeville était ce mercredi rue du Mirail à Bordeaux.
L'équipe de tournage de la série Mongeville était ce mercredi rue du Mirail à Bordeaux. - E.Provenzano / 20 Minutes

Edwin Baily est aux commandes de la réalisation de Mauvaise foi, le 21e épisode de la saison 7 de cette saga imaginée par Jacques Santamaria en 2013 et qui recueille l’attention de 4,5 millions de téléspectateurs en moyenne sur France 3, chaque samedi.

« Un très beau cadeau de fin carrière »

Francis Perrin tient le rôle-titre, créé sur-mesure pour lui par son ami Jacques Santamaria. « Un très beau cadeau de fin carrière », apprécie avec émotion l’acteur. Il incarne Antoine Mongeville, un juge d’instruction à la retraite qui aide Valentine Duteil, une jeune policière jouée par Gaëlle Bona, à résoudre de mystérieuses disparitions. Il arrive, tout sourire, un peu avant le début du tournage et salue les membres un à un. L’ambiance, c’est important, surtout quand on se côtoie sur plusieurs années. « Je ne travaille pas dans le conflit, confie-t-il. Le fait qu’on en soit à la septième saison, je pense que c’est le résultat d’un travail collectif, bien récompensé ».

Le rôle d'Antoine Mongeville a été crée sur-mesure pour l'acteur Francis Perrin.
Le rôle d'Antoine Mongeville a été crée sur-mesure pour l'acteur Francis Perrin. - E.Provenzano / 20 Minutes

Dans la scène tournée ce matin-là, Jean-Philippe Lachaud, qui incarne le capitaine Stéphane, sort en courant d’une voiture et rejoint Francis Perrin et Gaëlle Bona pour leur délivrer une information importante. « Ça ne fonctionne pas comme ça », note à un moment Gaëlle Bona, en interrompant son jeu. Position des personnages, rythmes des dialogues : tout est rapidement revu et ajusté, en lien avec le réalisateur. Quand le bon ton est trouvé, Francis Perrin a droit à un rapide coup de brosse adhésive pour rendre sa veste impeccable et Gaëlle Bona à une retouche sur les ondulations de sa coiffure. Le tournage peut commencer, et le silence est alors de mise, il est intimé d’un geste aux lycéens qui chahutent sur le trottoir opposé.

Une ode à la ville

« Bordeaux n’est pas qu’un décor dans Mongeville, c’est un personnage, souligne Jacques Santamaria, le créateur de la série. Dans Maigret par exemple, Paris est un personnage, c’est-à-dire qu’il fait corps avec la capitale pendant ses enquêtes. » Antoine Mongeville a été 35 ans juge d’instruction dans la capitale girondine et « il connaît tous ses recoins mais aussi son âme ». Si les auteurs et réalisateurs se succèdent sur la série, la production veille à ce que les fondamentaux de Mongeville, et notamment ce regard amoureux sur la ville, soient respectés.

Une équipe d'une vingtaine de personnes s'active autour des acteurs principaux.
Une équipe d'une vingtaine de personnes s'active autour des acteurs principaux. - E.Provenzano / 20 Minutes

Pour l’instant les saisons se succèdent alors même qu’au départ Mongeville ne devait être qu’un seul film. « Un jour cela s’arrêtera, convient Jacques Santamaria. Mais, on sera prévenu suffisamment à l’avance pour préparer un ou deux épisodes qui boucleront la saga Mongeville. » D’ici là, le tournage des épisodes 21 et 22 de la saison 7 se poursuit jusqu’au 23 mai, à Bordeaux et dans ses environs.