Séries Mania Lille : Une saison 2 encore plus glamour, avec Freddie Highmore et Julianna Margulies

CEREMONIE D'OUVERTURE La seconde édition du festival Series Mania à Lille a ouvert ses portes ce vendredi au Nouveau Siècle, avec des grandes stars internationales sur le tapis rouge….

De notre envoyée spéciale à Lille, Anne Demoulin

— 

Marti Noxon, Julianna Margulies, Delphine de Vigan et Audrey Fleurot, les drôles de dames du jury de Séries Mania 2019.
Marti Noxon, Julianna Margulies, Delphine de Vigan et Audrey Fleurot, les drôles de dames du jury de Séries Mania 2019. — A. Demoulin/20 Minutes

Avec un bus, des bannières, des monuments et des terrasses aux couleurs du festival, impossible de passer à côté de Séries Mania dans la capitale des Flandres. La cérémonie d’ouverture de la seconde édition de Séries Mania Lille Hauts-de-France s’est déroulée ce vendredi au Nouveau Siècle, au cœur de Lille. La projection en première mondiale et hors compétition de The Red Line a réuni un parterre de stars dont Freddie Highmore, le Good Doctor de TF1, et Julianna Margulies, la vedette d’Urgences et de The Good Wife.

Deux tapis rouges pour Audrey Fleurot

Julie de Bona, Audrey Fleurot, et Camille Lou, les trois héroïnes du Bazar de la Charité, ont ouvert le bal sur le tapis rouge dans leurs costumes. Audrey Fleurot, la star d’Engrenages, a donc foulé à deux reprises le tapis, une première fois pour défendre la prochaine série historique de TF1, une seconde fois, en tant que membre du jury. Et ce n’est pas parce que les stars manquaient.

Les Lillois, venus bien plus nombreux encore qu’en saison 1, se sont massés devant le Nouveau Siècle plusieurs heures avant la cérémonie afin d’avoir une chance d’apercevoir la Miss France 2018 Maëva Coucke, Estelle Lefébure ou encore Helena Noguerra. Claire Keim, la vedette de Infidèle et le cast de Demain nous appartient dont Ingrid Chauvin et Alexandre Brasseur ont été particulièrement applaudis.

Mais ce sont les stars internationales Anna Paquin, de True Blood, Freddie Highmore et Julianna Margulies qui ont remporté tous les suffrages. « C’est incroyable, nous n’avons pas ce genre d’événement dans mon pays », s’exclame Luciano, un jeune Bolivien qui vit dans le Nord de la France depuis quelques mois dans le cadre d’un échange culturel, les yeux plein d’étoiles après un selfie avec Freddie Highmore.

Une cérémonie pleine de poésie

Après une brève introduction de Frédérique Bel, maîtresse de cérémonie, l’orchestre de Uèle Lamore, jeune cheffe française de 25 ans qui mêle musique classique aux musiques actuelles, a accompagné en direct un montage d’images des quelque 70 séries présentées à Séries Mania.

Frédérique Bel a convié Rodolphe Belmer, qui préside l’événement, et Laurence Herszberg, la directrice du festival sur scène. Ensemble, ils ont accueilli un jury « volontairement féminin », présidé par Marti Noxon (Buffy contre les vampires, Sharp Objects), Julianna Margulies (Urgences, The Good Wife), Audrey Fleurot (Engrenages) et la romancière Delphine de Vigan.

Marti Noxon a accepté de présider Séries Mania pour « être en présence d’autres créateurs, artistes, rencontrer de nouvelles personnes pour avoir de nouvelles idées, mais aussi parce que j’aime la gastronomie française ». Quelle sorte de présidente sera-t-elle ? « Un genre complètement différent de celui que j’ai dans mon pays », a-t-elle plaisanté. Une pique adressée à Donald Trump qui a ravi Julianna Margulies.

Dans le jury également, deux hommes, le showrunner d’Hippocrate Thomas Lilti et le réalisateur et scénariste québécois Podz.

Noah Wyle adresse un message à Julianna Margulies

La cérémonie a été suivie par la projection de la série de Warner Bros. et CBS, produite par Ava DuVernay (la réalisatrice de Selma), The Red Line et portée par Noah Wyle. Ce dernier, s’il n’était pas présent physiquement à Lille, a adressé un message vidéo à son ancienne partenaire d’Urgences : « Bonjour Julianna, mon amie de longue date », a-t-il apostrophé.

Ecrit par Caitlin Parrish et Erica Weiss, The Red Line est un pur mélo social, sur la discrimination et la brutalité policière envers la communauté afro-américaine à Chicago. La série montre comment une grossière bavure policière va bouleverser et lier à jamais le destin de trois familles, dont une homoparentale. Un mix entre This is Us et Seven Seconds qui a parfaité lancer les dix jours de compétition et de découvertes qui vont animer Lille.