«Grey's Anatomy» sur TF1: Les personnages «font partie de la famille» pour beaucoup d'internautes

VOUS TEMOIGNEZ TF1 a diffusé mercredi les deux premiers épisodes de la saison 15. Les internautes ont expliqué à « 20 Minutes » pourquoi ils continuent de regarder

L. B.

— 

Ellen Pompeo dans «Grey's Anatomy»
Ellen Pompeo dans «Grey's Anatomy» — ABC
  • Les deux premiers épisodes de la saison 15 de Grey’s Anatomy ont été diffusés sur TF1 mercredi.
  • La série continue d’attirer de nombreux spectateurs: elle a réuni 3,55 millions de téléspectateurs en moyenne jusqu’à 22h55.
  • Les lecteurs de 20 Minutes ont expliqué pourquoi ils continuent de suivre la série médicale.

Les Français ne sont pas encore fatigués de l’hôpital Seattle Grace. Ils ont retrouvé mercredi Meredith Grey et sa bande sur TF1 et, près de quinze après la première saison, leurs aventures continuent de passionner le public. Les deux premiers épisodes de la saison 15 de Grey’s Anatomy ont réuni 3,55 millions de personnes en moyenne jusqu’à 22h55, selon Médiamétrie.

Qui sont les téléspectateurs de la série médicale la plus longue de l’histoire de la télévision créée par Shonda Rhimes ? Et, surtout, pourquoi continuent-ils de la regarder alors que la plupart de ses personnages historiques ont disparu au fil des années (Mark, Cristina, Derek, Callie, Arizona, April…) ?

« J’ai vécu plus longtemps avec que sans la série »

Si certains internautes regardent d’un œil distrait, « par habitude », comme Céline et Samira, nombreux sont ceux qui se sont attachés aux personnages au fil des années. « Je regarde depuis la première saison pour l’histoire, l’amour des personnages. J’ai l’impression de tous les connaître », confie Sandy.

Comme une deuxième famille, Pauline a grandi avec les héros de Grey’s Anatomy. « J’ai commencé à regarder avec ma maman, j’avais 6 ans. J’ai grandi avec eux, en quelque sorte ! Aujourd’hui, j’ai 22 ans, et je suis toujours fidèle au poste », a-t-elle expliqué. Et elle n’est pas seule dans ce cas. « J’avais 10 ans quand ça a commencé. J’ai vécu plus longtemps avec Grey’s Anatomy que sans la série », plaisante Julien, tandis que Sybille a carrément « l’impression que les personnages font partie de sa famille ».

« La série ne tourne jamais en rond »

Jeune, vieux, homme, femme… Grey’s Anatomy fédère tous les publics. « Parfois drôle, parfois triste, j’aime le fait qu’ils s’inspirent de faits réels et qu’ils essaient de coller à l’actualité (racisme, coupe de budget, maladie chez les professionnels de santé…) », explique Leslie. Mais beaucoup de fans sont surtout fascinés par l’univers hospitalier. « J’aime me plonger dans cet univers médical. Suivre les aventures des médecins, voir les opérations », insiste Alice. Stéphanie partage le même point de vue. « J’aime la série pour son côté "médical" et le piment qui s’ajoute… Mon seul regret est d’attendre un an pour les nouvelles saisons… ».

Après quinze ans de diffusion et la perte de nombreux personnages clé, Grey’s Anatomy a su se renouveler. Jean-Jacques confirme : « Cette série est bien ficelée, agréable à regarder, je ne m’en lasse pas ». Marion non plus : « La série ne tourne jamais en rond, les histoires se renouvellent, c’est très appréciable ». Le triangle amoureux de Meredith devrait donner de nouvelles motivations. Mais on n’en dit pas plus…