A part «Joséphine, ange gardien», quelles séries regardait-on en France en 1998?

RETOUR VERS LE FUTUR Le 91e épisode inédit de «Joséphine, ange gardien», diffusé ce lundi à 21h sur TF1, nous entraîne dans le passé au moment de la victoire des Bleus en 1998, avec Christian Karembeu, dans son propre rôle…

Anne Demoulin

— 

Christian Karembeu et Mimie Mathy dans «Joséphine, ange gardien».
Christian Karembeu et Mimie Mathy dans «Joséphine, ange gardien». — Aurelien FAIDY/DEMD/TF1
  • Le 91e épisode inédit en deux parties de Joséphine, ange gardien diffusé ce lundi à 21h sur TF1 accueille Christian Karembeu, dans son propre rôle. 
  • Dans cet épisode spécial  champions du monde de football, Joséphine retourne en 1998.
  • «1998-2018 Retour vers le futur» est une façon de célébrer les 20 ans de la série. 

La victoire des Bleus inspire les scénaristes ! Le 91e épisode inédit en deux parties de Joséphine, ange gardien, diffusé ce lundi à 21h sur TF1, débute par ce commentaire de Grégoire Margotton du 15 juillet à l’issue de la finale de la Coupe du monde : « C’est fait ! Les Bleus sont champions du monde pour la deuxième fois de leur histoire ! ».

Dans cet épisode intitulé 1998-2018 Retour vers le futur, Mimie Mathy retourne en 1998 au moment de la première victoire des Bleus afin de réparer les bêtises de son ancien stagiaire… Elle sera en bonne compagnie, puisqu’elle donnera la réplique à Christian Karembeu, vainqueur de 1998. Une façon de célébrer le ballon rond, mais aussi de célébrer les 20 ans de la série. Alors, à part Joséphine, ange gardien, quelles séries regardait-on en France à l’époque ?

Les séries françaises en 1998

« Il y a 20 ans, on voyait de grands héros de la République, L’Instit en est l’archétype, mais on avait aussi le flic, le médecin, l’avocat… », résume Yves Bigot, directeur général de TV5 Monde et responsable du comité de sélection France du Festival de la Fiction de la Rochelle qui fêtait ses 20 ans également en septembre. On suivait ainsi les aventures des Cordier, juge et flic, des commissaires Navarro et de Julie Lescaut  sur TF1 et de L’instit ou de Madame le proviseur sur France 2. Victor Lanoux avec Louis, la Brocante faisait, quant à lui, les belles heures de France 3. La clique de H emmenée par Jamel Debbouze, Eric Judor et Ramzy Bédia faisait bien marrer les abonnés de Canal +.

Les séries américaines en 1998

A l’époque, on suivait les séries américaines à l’heure française, c’est-à-dire avec pas mal de retard par rapport à la diffusion US et en VF, sauf pour les petits veinards abonnés à Canal Jimmy qui mataient Michael J. Fox dans Spin City ou Friends avant les autres dans la langue de Shakespeare. En VF sur France 2, Rachel, Monica, Chandler, Joey, Phoebe et Ross ne paraissait alors  ni homophobe, ni grossophobe, mais hypermoderne en mettant en scène un couple de lesbiennes.

On vibrait devant les aventures des blouses blanches d’Urgences en fantasmant devant Dr Ross, campé par Georges Clooney ou Carol Hathaway, joué par Julianna Margulies. Sa diffusion en prime time sur France 2 signait le début de la suprématie des productions américaines sur le PAF. On se marrait aussi devant les Simpsons et Seinfeld sur Canal +. M6 faisait la part belle aux héroïnes avec la fantasque Ally McBeal et la bagarreuse Buffy contre les Vampires. Sur M6 aussi, le jeudi, on frissonnait devant X-Files.

Les sériephiles enregistraient religieusement avec leur magnétoscope la Trilogie du samedi, qui proposait alors Le Caméléon, Dark Skies : L’Impossible Vérité et Profiler, afin de préserver leur vie sociale. Ils mataient la K7 le dimanche après-midi. Eh oui, le binge-watching n’a pas attendu Netflix !