20 Minutes : Actualités et infos en direct
SCANDALELes noms des membres de la famille royale accusés de racisme dévoilés

Les noms des deux membres de la famille royale accusés de racisme dévoilés

SCANDALELe présentateur Piers Morgan, qui officie sur la chaîne britannique Talk TV, a dévoilé l’information
Prince Harry, Meghan, Archie. 2019
Prince Harry, Meghan, Archie. 2019 - Dominic Lipinski /AP / Sipa / SIPA Press
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

C’était une information qui aurait dû rester confidentielle : quels membres de la famille royale britannique se sont inquiétés de la couleur de peau d’Archie, le fils du prince Harry et de Meghan, avant sa naissance ? Par erreur, leur identité a été publiée dans la version néerlandaise du livre Eindstrijd de Omid Scobie consacrée aux Windsor. L’ouvrage a ensuite été retiré en urgence des rayons aux Pays-Bas pour être corrigé. Mais, il était déjà trop tard. Le secret vient d’être dévoilé mercredi par le présentateur Piers Morgan sur la chaîne britannique Talk TV.

Dans un long monologue, le journaliste coutumier des polémiques et souvent critique envers Harry et Meghan, a livré son point de vue, estimant que le public britannique, qui participe au financement de la famille royale, avait le droit de savoir ce qui a été porté à la connaissance de lecteurs aux Pays-Bas. Il a en outre jugé que le fait de divulguer ces noms avait vocation à permettre un « débat ouvert ». Il s’agit du roi Charles III et de Kate Middleton. Les propos polémiques ont été tenus avant la mort de la reine Elizabeth II et donc du sacre de son fils.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Les noms des royaux étaient là noir sur blanc »

Dans son livre, Omid Scobie, réputé proche de Harry et Meghan, parle de deux personnes impliquées dans les conversations autour de la couleur de peau qu’aurait Archie, mais il a assuré que leurs noms ne figuraient pas dans la version originale de son texte.

Selon le site Internet du Daily Mail, la traductrice néerlandaise qui a travaillé sur le livre, Saskia Peeters, a affirmé que les noms figuraient dans le manuscrit qui lui a été envoyé. « En tant que traductrice, je traduis ce que j’ai en face de moi », a-t-elle déclaré selon le MailOnline. « Les noms des royaux étaient là noir sur blanc. Je ne les ai pas ajoutés, a-t-elle poursuivi, j’ai juste fait ce pour quoi j’étais payée, traduire le livre de l’anglais au néerlandais ».

Buckingham envisage « toutes les options »

Le palais de Buckingham envisage jeudi « toutes les options », selon une source à Buckingham. D’après le Daily Telegraph, une action en justice est possible. « Ce n’est pas quelque chose que nous allons commenter », a déclaré un porte-parole au Guardian. L’ouvrage est paru ce mardi en Grande-Bretagne et doit sortir en français vendredi sous le titre Fin de règne.

Lors d’une interview événement avec Oprah Winfrey en 2021, le duc et la duchesse de Sussex avaient affirmé qu’un membre de la famille royale s’était interrogé, lorsque Meghan était enceinte, sur la couleur de peau qu’aurait leur fils Archie. Ils avaient précisé que ce n’était ni la reine, ni son époux le prince Philip. Cette interview avait relancé un vif débat au Royaume-Uni sur le racisme dans le pays, en mettant en cause l’attitude des tabloïds envers Meghan, qui est métisse, poussant le Palais de Buckingham à réagir au nom de la reine Elizabeth II. « Même si les souvenirs peuvent varier, ils sont pris très au sérieux », avait alors indiqué la souveraine, ajoutant son intention de les traiter « en privé ». En début d’année, le prince Harry avait contesté avoir porté des accusations de racisme, mais avait parlé de « préjugés inconscients ».

Sujets liés