20 Minutes : Actualités et infos en direct
SanctionMelissa Barrera a été virée de « Scream VII » après ses posts pro-Palestine

Guerre Israël – Hamas : Après ses publications propalestiniennes, Melissa Barrera virée du tournage de « Scream VII »

SanctionLa production a considéré ce qu’elle relayait comme étant antisémite
Melissa Barrera virée de «Scream VII» pour ses posts pro-Palestine sur les réseaux sociaux
Caroline Madjar (Cover Media)

Caroline Madjar (Cover Media)

Après les succès du reboot de Scream et de Scream VI, Melissa Barrera devait reprendre le rôle de Sam Carpenter dans le septième volet de la saga. Seulement, il n’en sera rien. L’actrice a été remerciée par la production.

Spyglass Media Group a fait savoir dans un communiqué n’avoir « aucune tolérance pour l’antisémitisme ou l’incitation à la haine sous n’importe quelle forme, dont de fausses références à un génocide, un nettoyage ethnique, une distorsion de l’Holocauste ou quoi que ce soit qui franchit la ligne du discours de haine ». En cause, les publications de Melissa Barrera sur ses réseaux sociaux depuis l’attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre.

Guerre et paix

Comme le relaye Deadline, la star a notamment publié dans ses Stories Instagram, il y a un mois de cela, venir « d’un pays colonisé », le Mexique. Et d’ajouter : « La Palestine sera libre ». Dans d’autres publications, elle exprime son empathie envers ses « amis juifs », ajoutant que « personne ne mérite d’être persécuté ou attaqué » et reproche l’intensité de la réplique du gouvernement israélien de Benyamin Netanyahou au massacre à la frontière de Gaza par le Hamas. La comédienne a également comparé Gaza à « un camp de concentration ».

Melissa Barrera a précédemment relayé un post dénonçant « le monde regardant un génocide et un nettoyage ethnique », ou encore une note des Nations Unies s’inquiétant de l’escalade du conflit pour la population gazaouie. Et de lancer un appel à « la liberté et la paix », ajoutant que « tous les Palestiniens ne sont pas le Hamas, tous les juifs ne sont pas le gouvernement israélien » et de ne « pas blâmer ou haïr tout un groupe de personnes pour ce que quelques-uns font ». Ses récentes Stories Instagram dénoncent elles aussi les bombardements sur la population civile palestinienne, en particulier les enfants.

« Tout craint »

Le réalisateur de Scream VII, Christopher Landon, a réagi à l’éviction de sa star sur Twitter/X. « Voici mon communiqué : Tout craint. Arrêtez de crier. Ce n’était pas ma décision », a-t-il écrit en ajoutant un cœur brisé. Un message qu’il a depuis effacé.

Reste à savoir si Jenna Ortega incarnera toujours Tara Carpenter dans Scream VII. La star de Mercredi défend elle aussi la cause palestinienne. Une prise de position de longue date et qui a refait surface avec le récent conflit, notamment un post sur Twitter/X de mars 2022 dans lequel elle demandait la « décolonisation de la Palestine ». La comédienne a désactivé son compte Twitter au début de l’année. Le lien dans sa bio Instagram renvoie à l’association Save the Children pour aider les enfants de Gaza et de Cisjordanie.

Sujets liés