20 Minutes : Actualités et infos en direct
JUSTICEMagali Berdah réclame 30 millions d’euros à Booba

Magali Berdah réclame pas moins de 30 millions d’euros de dommages à Booba

JUSTICELa femme d’affaires accuse le rappeur de fausses accusations
Magali Berdah réclame 30 millions d'euros à Booba pour sa campagne de dénigrement présumée.
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Magali Berdah estime que Booba « a totalement mis à terre la situation financière » de son agence Shauna Events, à la suite de « fausses accusations ». Et, en termes de réparation, la fondatrice de l’agence d’influenceurs n’y va pas avec le dos de la cuillère. Elle lui réclame la somme de 30 millions d’euros.

Le rappeur est entré en guerre contre ce qu’il appelle les « influvoleurs ». Il a depuis été mis en examen pour cyberharcèlement sur Magali Berdah. La femme d’affaires l’accuse également d’exercer une pression sur ses clients et prestataires.

Force est de constater que plusieurs influenceurs de l’agence de Magali Berdah ont quitté le navire. Et à cela s’ajouterait « la diffusion de fausses accusations reliant la société Shauna Events à des faits qu’elle n’a pas commis », qui, pour les plaignants, a pour « seul objectif » de « réduire à néant » à la fois l’entreprise et la manager d’influenceurs. C’est ce qu’elle explique dans un communiqué de presse partagé sur ses réseaux sociaux, ainsi que ceux de son époux, Stéphane Teboul, PDG de Shauna Events.

« Fou rire »

« Nous annonçons que la société Shauna Events va introduire une action judiciaire contre M. Elie Yaffa – plus connu sous le nom de Booba – pour demander réparation de l’intégralité de son préjudice de plus de 30 millions d’euros causé par la campagne de dénigrement diligentée à son encontre », conclut le message du couple.

Le rappeur a bien failli s’étouffer en découvrant le montant, mais de rire visiblement. Repostant le communiqué de presse, il a simplement tweeté « fou rire » suivi de plusieurs emojis qui se bidonnent.

Magali Berdah, de son côté, continue de chroniquer son quotidien dans une nouvelle série YouTube, Au-delà des apparences, dans laquelle elle annonce recommencer de zéro. La papesse de l’influence sera par ailleurs jugée au mois de décembre pour « banqueroute et blanchiment d’argent », une affaire qui concerne une entreprise antérieure à la création de Shauna Events.

Sujets liés