20 Minutes : Actualités et infos en direct
FAMILLECharlize Theron peut compter sur ses enfants pour lui réchauffer le cœur

Quand elle est déprimée, Charlize Theron peut compter sur ses enfants pour lui réchauffer le cœur

FAMILLEL’actrice est la mère de deux petites filles qu’elle a adoptées il y a quelques années
Charlize Theron peut compter sur ses enfants pour lui réchauffer le cœur
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Quand Charlize Theron a le cafard, elle sait qu’elle peut compter sur ses deux « petits poulets » pour lui remonter le moral. La star de Fury Road a deux filles, Jackson (11 ans) et August (7 ans), qu’elle a adoptées en Afrique du Sud à quelques années d’intervalle. Elle mène dans le même temps de nombreuses actions philanthropiques dans le pays via son Africa Outreach Project, créé en 2007. Une Nation marquée par le souvenir de l’Apartheid, où la population fait face à un chômage endémique tout en présentant l’un des plus forts taux de séropositivité au monde. Dans ce contexte, les orphelins sont légion et, à l’image de ses deux filles, aident l’actrice à relativiser lorsqu’elle a le moral au plus bas.

« Quand les choses sont difficiles, tu dois juste te souvenir que tu peux survivre à ce qu’il t’arrive parce que ces jeunes gens ont survécu à bien pire », a-t-elle expliqué à People. « Voilà ce qui me donne du carburant quand les choses deviennent vraiment sombres. Alors je me dis "Mais pourquoi est-ce qu’on fait ça ? Est-ce si important ?" »

Sa priorité

« Tout ce qui les concerne passe en premier – ce dont elles ont besoin, qui elles sont », a poursuivi Charlize Theron. « En dehors du travail, je suis un chauffeur Uber. Je conduis mes enfants à longueur de journée pour leurs activités. Dans ces moments-là, je leur dis, "J’espère que vous vous en souviendrez". Et elles me répondent, "Nous souvenir de quoi ?" »

Mais même si les enfants sont parfois ingrats, Charlize Theron sait regarder du bon côté. « Quand tu es dedans, tu te dis "Je ne vais jamais survivre à ça" », a-t-elle ajouté. « Puis tu vois les bons côtés et tu te dis "Mon Dieu, c’est incroyable. Je n’en reviens pas d’être devenue mère". »

Sujets liés