Mick Jagger préfère léguer ses droits sur le « back catalogue » des Rolling Stones aux bonnes œuvres qu’à ses enfants

TESTAMENT Les huit enfants du chanteur des Rolling Stones ne devraient donc pas se battre pour son héritage

20 Minutes avec agences
Mick Jagger veut léguer ses droits sur le catalogue des Rolling Stones aux bonnes œuvres — 20 Minutes - CoverMedia

Les Rolling Stones viennent d’annoncer la sortie d’un nouvel album. Mais même s’ils sont toujours aussi fringants après plus de six décennies de rock’n’roll, Mick Jagger, leur chanteur de 80 ans, réfléchit déjà à l’après. Et après lui, ça ne devrait être ni le déluge ni une bataille acharnée, comme dans certaines familles, pour mettre la main sur le grisbi.

Questionné par le WSJ Magazine sur ses intentions en ce qui concerne ses droits sur le catalogue musical des Rolling Stones, il a été très clair. Il ne les vendra pas, contrairement à certains, mais il ne les léguera pas non plus à sa nombreuse progéniture.

Pas besoin

« Les enfants n’ont pas besoin de 500 millions de dollars pour bien vivre. Voyons », a-t-il déclaré. « On peut peut-être faire le bien dans le monde », a-t-il ajouté, laissant donc entendre que les bonnes œuvres sauront utiliser à bon escient ce qu’il laissera derrière lui.

Le chanteur a huit enfants, dont Karis, son aînée, issue de sa relation avec l’actrice Marsha Hunt, aujourd’hui âgée de 52 ans, puis Jade, 51 ans, avec son ex-femme Bianca Jagger. Il a ensuite eu quatre enfants avec le mannequin Jerry Hall : Elizabeth, 39 ans, Georgia May, 31 ans, James, 38 ans, et Gabriel, 25 ans. En 1999, il a eu un fils, Lucas, 24 ans, avec le mannequin Luciana Gimenez Morad. Le plus jeune enfant de Mick Jagger est Deveraux, six ans, qu’il élève avec sa compagne depuis 2014, la chorégraphe et ancienne ballerine Melanie Hamrick.

Vive Taylor Swift

Mick Jagger a par ailleurs précisé que le groupe emblématique ne possède pas les droits d’auteur de certains de ses plus grands succès.

« L’industrie était tellement naissante qu’elle ne bénéficiait pas du soutien et du nombre de personnes capables de vous conseiller aujourd’hui », a-t-il expliqué. « Cela arrive encore. Regardez ce qui est arrivé à Taylor Swift ! Je ne connais pas vraiment les tenants et les aboutissants, mais elle n’était manifestement pas contente. »

Gage que pour leur nouvel album, Hackney Diamonds, attendu le 20 octobre, les Rolling Stones ont su trouver les bons conseillers juridiques.