Nicki Minaj attaque en justice une blogueuse pour avoir propagé des rumeurs sur sa prétendue addiction à la cocaïne

PROCES La rappeuse pense que tout a été « commandité » par une rivale

20 Minutes avec agences
La chanteuse Nicki Minaj
La chanteuse Nicki Minaj — Janet Mayer/INSTARimages/Cover Images

Nicki Minaj n’accepte pas qu’on propage des rumeurs sur les réseaux sociaux… en particulier si elle estime que ces rumeurs ont été « commanditées » par une rivale ! Cette question est au cœur de la plainte en diffamation de la star, déposée en son nom par son avocat contre la blogueuse Nosey Heaux. Cette dernière, dont le vrai nom est Marley Green, a eu la mauvaise idée de déclarer que l’interprète de Starships était « accro à la coke » et qu’elle « s’envoyait plein de cocaïne dans le nez » dans une vidéo récente postée sur ses comptes Twitter et Instagram.

Nicki Minaj aurait sans doute pu laisser passer ça (ce n’est pas la première fois qu’elle est attaquée sur les réseaux sociaux, comme de nombreuses stars), mais voilà : cette fois-ci, elle est convaincue que ces rumeurs ont été « commanditées » par une de ses rivales, qu’elle ne nomme pas dans sa plainte.

« (Marley) Green a agi en tant que mandataire pour une autre interprète qui, croyant à tort qu’elle et la plaignante sont des stars de stature égale, a utilisé à plusieurs reprises des intermédiaires sur les réseaux dans un effort désespéré pour faire avancer sa carrière aux dépens de la plaignante », peut-on lire dans la plainte, relayée par Pitchfork.

Le nom de la rivale en question n’a pas été précisé, évidemment, mais tous les regards se tournent vers Cardi B, avec qui elle s’était déjà battue lors d’une Fashion Week.

Indigne

Pire, selon Nicki Minaj, Nosey Heaux s’en serait pris à son fils dans une vidéo, se moquant de l’enfant âgé de tout juste un an de manière particulièrement grossière.

« Marley Green n’a pas d’honneur, elle n’a tellement aucun sens de la dignité qu’elle a posté des commentaires honteux sur le fils de Nicki âgé d’un an. Quand cette affaire sera terminée, elle ne pourra même plus utiliser le nom de Nosey Heaux parce qu’on prendra le nom de sa marque et elle n’aura plus d’argent pour payer le jugement. Tous ceux qui postent des mensonges sur Nicki subiront le même sort », a prévenu l’avocat.

Nicki Minaj réclame 75.000 dollars de dommages et intérêts.