Karine Le Marchand donne ses conseils en amour

RELATION L’animatrice de M6 a appris à se « donner les moyens d’être heureuse », en toutes circonstances

20 Minutes avec agences
L'animatrice Karine Le Marchand
L'animatrice Karine Le Marchand — JB Autissier/Panoramic/Starface

Karine Le Marchand s’y connaît en amour. Après 12 saisons de L'Amour est dans le Pré, l’animatrice a vu les hauts et les bas de centaines d’histoires de couples, et, alors qu’elle est à la une du dernier numéro de Femme Actuelle, la star de M6 a accepté de se livrer sur sa propre vision de la romance. Si elle est aujourd’hui célibataire, elle ne ferme jamais la porte à une nouvelle histoire.

« J’ai conservé toute ma capacité d’émerveillement. Un lever de soleil, les premiers fruits de la saison, un apéro au bord de la mer… Je sais profiter des choses simples. Je me donne les moyens d’être heureuse », a-t-elle expliqué au magazine, en donnant son premier conseil de cœur : « J’ai naturellement tendance à fuir ce qui me fait du mal. Si je n’avais qu’un conseil à donner aux femmes qui nous lisent, ce serait probablement celui-ci : il faut savoir partir quand on n’est pas heureuse, notamment en amour ».

Seule avec des enfants

D’ailleurs, Karine Le Marchand n’a pas hésité, par le passé, à quitter des relations toxiques, malgré les problèmes que cela pouvait poser dans son quotidien, notamment la difficulté « d’être seule avec des enfants, d’avoir moins d’argent, de vivre une forme d’instabilité ». La maman d’Alya déplore, en effet, un certain schéma imposé par la société. « On nous a appris qu’il nous fallait absolument un homme à nos côtés pour être "heureuse". Mais, savoir se libérer épargne tant d’autres désagréments », a-t-elle ajouté.

La présentatrice souhaite en tout cas rencontrer quelqu’un « en dehors de son milieu professionnel », même si elle sait que c’est parfois compliqué. Selon elle, la célébrité « attire les mauvaises personnes » et « fait peur aux bonnes ». La star du petit écran fuit donc ceux qui l’approcheraient pour être « connus aussi ».

« Et puis, il y a ceux qui sont bien, accomplis, heureux, équilibrés et qui n’ont pas du tout envie de se retrouver en photo dans Voici, de se taper un contrôle fiscal ou de voir leur vie passée au crible par la presse. La célébrité n’a pas que des avantages », a conclu Karine Le Marchand.