Britney Spears pense qu’elle ne pourra jamais guérir de ses traumatismes

TRAUMA La star pleure presque tous les soirs avant de s’endormir

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
La chanteuse Britney Spears
La chanteuse Britney Spears — Bill Davila/startraksphoto.com/Cover Images

Si la tutelle de Britney Spears a pris fin en novembre dernier, la chanteuse garde des séquelles de ces 13 années passées sous le joug de son père. Et à l’en croire, elle n’en guérira jamais. L’interprète de Toxic a une nouvelle fois donné un aperçu de son quotidien, bien moins glamour que ce que sa vie de star pourrait le laisser croire.

L’artiste a ainsi expliqué sur Instagram qu’elle « pleure presque tous les soirs » avant de s’endormir. « Ma vie est loin d’être parfaite… Je pleure avant de m’endormir la plupart des nuits… Je suis très peu sûre de moi… Je ne sais pas comment avoir une bonne posture à moins d’être devant une caméra… Et j’ai besoin d’aller dans une école juste pour qu’on m’apprenne à marcher… Je sais que vous dites "mais vous êtes un artiste"… Eh bien c’est tout !!! C’est de la comédie sur scène… Dans la vraie vie, je n’en ai aucune idée… et je travaille là-dessus », a-t-elle écrit en légende d’une photo de rose en gros plan.

Un miracle

La chanteuse ajoute que si son « moral est meilleur », elle restera « à jamais traumatisée par mon expérience passée ». Britney Spears pense en effet que même « la thérapie » ne pourra rien pour elle. « Il n’y a aucun moyen de me réparer (…) Je pense que j’aurai besoin d’une sorte de miracle pour mes émotions », ajoute la star.

Les derniers rebondissements dans la vie de Britney Spears ont en effet dû être difficiles à vivre. Son ex-mari, Kevin Federline, a accordé une interview pour expliquer que leurs fils, Jayden et Sean, âgés respectivement de 15 et 16 ans, refusaient de voir leur mère depuis plusieurs mois parce qu’elle poste des photos d’elle nue sur les réseaux sociaux. L’ancien danseur, qui a obtenu la garde de leurs enfants en 2008 et à qui elle verse une pension alimentaire conséquente depuis, a ensuite publié des vidéos d’elle grondant les adolescents. La chanteuse, filmée à son insu, avait confisqué le téléphone de l’un pour être allé au supermarché pieds nus. Dans l’autre vidéo, elle s’était emportée parce que son fils lui interdisait d’entrer dans sa chambre.

L’ex-mari de l’interprète de Stronger a connu un backlash sans précédent. De nombreuses mères de famille du monde entier ont apporté leur soutien à Britney Spears : devoir hausser le ton face à leurs adolescents est leur lot quotidien.