Frances Bean Cobain pensait qu'elle ne vivrait pas jusqu'à ses 30 ans... Kanye West refuse de s'excuser pour sa collection avec Gap, inspirée par les sans-abris...

FIL DES STARS Toute l'actualité people est dans « 20 Minutes »

20 Minutes avec agences
Le chanteur Willie Nelson
Le chanteur Willie Nelson — Jason Moore / ZUMA / VISUAL Press Agency

19 août 2022

Frances Bean Cobain pensait qu’elle ne vivrait pas jusqu’à ses 30 ans

Frances Bean Cobain, la fille de Kurt Cobain et de Courtney Love vient de fêter ses 30 ans. Pourtant la jeune femme a confié qu’elle n’était « pas sûre » d’arriver jusque-là ! Elle indique sur un message Instagram relayé par Page Six qu’à 20 ans, elle n’y croyait pas. « 30 ans ! J’y suis arrivé ! Honnêtement, je n’étais pas sûre que cela arriverait » a-t-elle écrit en parsemant son message d’émoji soleil et papillon.

L’artiste visuelle trentenaire a disséqué l’état d’esprit dans lequel elle se trouvait : « À l’époque, un sentiment intrinsèque de dégoût profond de soi, dicté par l’insécurité, des mécanismes d’adaptation destructeurs et plus de traumatismes que mon corps ou mon cerveau ne pouvait en supporter, influençaient la façon dont je me voyais et voyais le monde ; à travers le prisme du ressentiment d’avoir été amenée dans une vie qui semblait attirer tant de chaos et le genre de douleur liée au chagrin qui semblait inéluctable », poursuit Frances Bean Cobain, faisant allusion à la perte de son père quand elle avait 2 ans.

Toutefois, un problème grave lors d’un voyage en avion a changé sa façon de voir la vie. « Je suis heureuse d’avoir prouvé que j’avais tort et d’avoir trouvé des moyens de transformer la douleur en connaissance », a-t-elle précisé en concluant qu’elle voulait « rester douce », aimante avec ses amis et sa famille et « continuer à apprendre, afin que la croissance ne s’arrête jamais ». Un beau programme pour les années à venir !

Willie Nelson a failli mourir après avoir contracté le Covid

Kanye West refuse de s’excuser pour sa collection avec Gap, inspirée par les sans-abris

Kanye West fait scandale quoi qu’il fasse, et même dans le domaine des fringues. Une polémique vient de naître à propos de la décision du rappeur – créateur de vêtements et excellent homme d’affaires – de présenter sa nouvelle ligne Yeezy Gap Engineered by Balenciaga dans des sacs de chantier.

Ces sacs en toile résistante sont utilisé en général pour jeter les déchets d’un chantier, et peuvent aussi être récupérés par des sans-abris pour servir de couverture ou de tente de fortune. Kanye West, lui, a décidé qu’ils remplaceraient les cintres (sur lesquels les vêtements avaient été initialement installés) dans les magasins Gap. Le client viendra puiser dans ses sacs-poubelle, comme des pauvres se disputant des hardes. C’est du moins l’interprétation qui a été faite de cette « scénographie » marketing.

Le rappeur ne se cache pas d’avoir voulu faire référence aux sans-abris : il l’a lui-même écrit dans un post sur Instagram. « Regardez vers les enfants… Regardez vers les sans-abris… pour trouver la plus grande source d’inspiration pour tout design ». La pauvreté source du design… cela ne passe pas dans une Amérique fragilisée par deux ans de covid et des années de désindustrialisation.

Si Kanye West, ou son service de com’, a retiré le message litigieux, son explication au journaliste de Fox News qui oppose liberté de création et médias castrateurs n’est pas faite pour apaiser le débat. « Écoute, mec. Je suis un innovateur, et je ne suis pas ici pour m’asseoir et m’excuser pour mes idées. C’est exactement ce que les médias essaient de faire : nous demander de nous excuser pour toute idée qui ne correspond pas exactement à la façon dont ils veulent que nous pensions. » Et il proclame rendre l’expérience d’achat plus informelle et égalitaire. « Ce n’est pas une blague, ce n’est pas un jeu. Ce n’est pas juste une collaboration entre célébrités, a-t-il affirmé. C’est ma vie, vous voyez ? Je me bats pour être en position de pouvoir changer le monde du vêtement et apporter le meilleur design aux gens », explique-t-il en résumant son ambition.