« Mercredi » n'est pas un reboot de « La Famille Addams » mais « un film de huit heures de Tim Burton », d'après ses producteurs

SERIE Le réalisateur a été passionné par le projet dès le départ et s'est impliqué dans tous les aspects de sa création

20 Minutes avec agences
Le réalisateur Tim Burton
Le réalisateur Tim Burton — Daziram/Geisler-Fotopress/picture-alliance/Cover Images

La dernière itération en date de la Famille Addams sera mise en scène par Tim Burton. Avec Mercredi, la nouvelle série Netflix centrée sur l’aînée de la famille la plus sombre et hilarante à la fois de l’histoire d’Hollywood, le réalisateur culte signe son premier vrai projet pour la télévision. Et les producteurs du projet avaient une ambition lorsqu’ils ont signé avec la plate-forme de diffusion pour cette nouvelle version de la Famille Addams.

« C’est quelque chose qui était très important pour la série : qu’elle ne ressemble pas à un remake ou à un reboot. C’est quelque chose qui vit dans le diagramme de Venn de ce qui s’est passé avant, mais c’est sa propre chose. Elle n’essaie pas de ressembler aux films ou à la série télévisée des années 60. C’était très important pour nous et très important pour Tim », a déclaré Miles Millar, l’un des showrunners (avec Alfred Gough) du programme, dans une interview pour Vanity Fair.

Un film de 8 heures

Dès qu’il est arrivé sur le projet, Tim Burton a été séduit par l’idée de s’intéresser à un personnage comme celui de Mercredi Addams et ne pas être obligé de l’abandonner après la durée classique d’un film moderne.

« Il aimait vraiment que l’on ait le temps d’être avec mercredi et d’explorer le personnage et que l’on ne soit pas obligé, vous savez, de boucler les choses en une heure et 45 minutes », a ajouté Miles Millar. De fait, les fans de Tim Burton devraient retrouver tout ce qui leur plaît dans l’univers sombre du cinéaste américain.

« L’ambition de la série était d’en faire un film de Tim Burton de huit heures », précise le producteur.

Si Tim Burton n’a réalisé que 4 épisodes sur les 8 qui composent Mercredi, il a mis sa patte sur tous les aspects de sa conception, emmenant avec lui sa collaboratrice habituelle, la costumière Colleen Atwood, qui a réinterprété les costumes des personnages principaux pour les rendre le plus proche possible de la BD originale, née dans les pages du New Yorker sous le crayon de Charles Addams.

De quoi faire de Mercredi une des séries les plus attendues de la rentrée. Seule question : L’oncle Fester, figure essentielle de la famille, n’est pas encore apparu dans les premières bandes-annonces.

« Nous ne ferons aucun commentaire sur Fester. Il faut regarder la série », a annoncé Alfred Gough.

Netflix n’a pas encore donné la date précise de sortie de Mercredi, mais elle devrait débarquer avant la fin 2022.