Jonah Hill annonce qu'il ne fera plus la promo de ses films pour se focaliser sur sa santé mentale

SANTE MENTALE L'acteur s'est aperçu que la pression médiatique l'affectait profondément

20 Minutes avec agences
L'acteur Jonah Hill
L'acteur Jonah Hill — Clemens Niehaus/Geisler-Fotopres/picture-alliance/Cover Images

Jonah Hill a besoin de repos. L’acteur a confié que ses problèmes de santé mentale nécessitaient désormais une attention particulière et qu’il avait pris une décision importante : il ne participera plus à la promotion de ses films, jusqu’à nouvel ordre. Cette décision implique également la promotion de son propre film, Stutz, dans lequel la star se livre de manière très intime sur ses problèmes de santé mentale. Le documentaire suit la relation entre Jonah Hill et Phil Stutz, un psychothérapeute que l’acteur a consulté sur les conseils de Joaquin Phoenix, et sur le combat de la star de Supergrave pour être mieux dans sa peau.

« Grâce à ce voyage dans le film, j’ai compris que j’ai passé près de 20 ans à faire des crises d’angoisse, qui sont exacerbées par les apparitions dans les médias et les événements publics », a confié Jonah Hill dans un communiqué qui accompagne la sortie du film, relayé par Deadline.

« Vous ne me verrez pas faire la promotion de ce film, ni d’aucun de mes prochains films, pendant que je prends cette mesure importante pour me protéger. Si je me rendais encore plus malade en faisant la promotion du film, je ne serais pas fidèle à moi-même ni au film », a-t-il ajouté.

Privilégie

Jonah Hill reconnaît qu’il fait partie de ceux qui « peuvent se permettre de prendre un congé » et qu’il est « privilégié », mais il ne se sent plus capable d’assurer. Et il espère inspirer d’autres personnes à prendre du temps pour gérer leurs problèmes psychologiques.

« Avec cette lettre et avec Stutz, j’espère faire en sorte qu’il soit plus normal pour les gens de parler et d’agir sur ces questions. Pour qu’ils puissent prendre des mesures pour se sentir mieux et pour que les gens dans leur vie puissent comprendre plus clairement leurs problèmes », peut-on lire dans le communiqué de l’acteur.

Jonah Hill n’est pas la seule star à prendre ce genre de décision drastique pour se refocaliser sur sa santé mentale. La tenniswoman Naomi Osaka avait fait du bruit l’année dernière lorsqu’elle avait décidé, en plein tournoi de Roland Garros, de ne plus répondre aux questions des journalistes lors des conférences de presse. Et en début de semaine, Tom Holland, la jeune star de Spider-Man, avait annoncé à ses followers sur les réseaux sociaux qu’il allait se mettre en retrait, après s’être aperçu qu’Instagram et Twitter affectaient de manière négative sa santé mentale.