« Je vrille quand je lis des choses sur moi » : Tom Holland quitte Instagram pour sa « santé mentale »

BIEN-ÊTRE L’acteur a également pris position en faveur d’une meilleure prise en compte de la santé mentale

20 Minutes avec agence
Tom Holland à Madrid en Espagne le 8 février 2022
Tom Holland à Madrid en Espagne le 8 février 2022 — Shutterstock/SIPA

Après plusieurs semaines sans publications sur les réseaux sociaux, la star de Spider-Man, Tom Holland, a finalement annoncé son départ d’ Instagram dans une vidéo publiée le dimanche 14 août, rapporte le Huffington Post. Dans ce réel, déjà vu plus de 20 millions de fois, l’acteur a mis en avant l’influence négative des réseaux sociaux sur sa santé mentale.

« J’ai pris une pause des réseaux sociaux, pour ma santé mentale », a d’abord expliqué l' acteur. « Je trouve qu’Instagram et Twitter sont trop prenants, trop accablants, je me laisse submerger et je vrille quand je lis des choses sur moi en ligne. À la fin, ça affecte ma santé mentale, donc j’ai décidé de revenir en arrière, et de supprimer les applications », a-t-il ensuite développé.

Mieux intégrer la santé mentale

Mettant en avant son combat pour une meilleure prise en compte de la santé mentale, l’acteur britannique a mentionné dans sa publication l’association Stem4 qui travaille à aider les adolescents à ce sujet. « Il y a une terrible stigmatisation de la santé mentale. Et je sais que demander de l’aide, chercher de l’aide, n’est pas quelque chose dont on devrait avoir honte, mais c’est plus facile à dire qu’à faire », a-t-il assuré.

Tom Holland s’était déjà exprimé à ce sujet concernant les adolescents dans plusieurs interviews. À ces occasions, il avait confié avoir été victime de harcèlement à l’école car il faisait de la danse plus jeune. « Pour des gamins de 10 ans qui jouent tous au rugby, Tom Holland qui fait du ballet au gymnase n’est pas si cool », avait-il raconté au magazine GQ Style en 2019.