Britney Spears accuse ses fils de ne faire aucun effort pour la voir

FAMILLE La chanteuse refuse de porter le chapeau sur la détérioration de sa relation avec les deux adolescents

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Britney Spears
La chanteuse Britney Spears — Tony DiMaio/startraksphoto.com/Cover Images

Britney Spears a une drôle de défense pour expliquer pourquoi ça se passe si mal entre elle et ses enfants. D’après la chanteuse, qui n’a manifestement pas apprécié les remarques de son ex Kevin Federline (qui expliquait récemment que les deux adolescents étaient gênés par les selfies nus de leur maman sur les réseaux sociaux), Sean et Jayden, respectivement 16 et 15 ans, seraient responsables de la mauvaise ambiance qui règne chez elle lorsqu’ils lui rendent visite.

Dans son dernier post, la popstar a expliqué que ses enfants étaient tout simplement « pleins de haine » lorsqu’ils viennent chez elle.

« Je sais que les adolescents sont juste difficiles à gérer… Mais quand même ! Impolis et haineux ! Ils venaient, passaient la porte, allaient directement dans leur chambre et s’enfermaient !!! J’étais en mode ''pourquoi venir me rendre visite s’ils ne me rendent même pas visite !!!'' », a-t-elle écrit dans un message depuis effacé mais relayé par Page Six.

Plus revus depuis

Dans son post, Britney Spears avoue par ailleurs qu’elle a du mal à comprendre ses enfants, qui, alors qu’ils venaient autrefois deux ou trois jours par semaine chez elle, ont fini par ne plus passer qu’une soirée avec leur maman.

« Je ne sais pas ce qui se passe dans leur tête… J’ai essayé, essayé, essayé, et c’est peut-être pour ça qu’ils ne viennent plus ici !!! Je voulais tellement qu’ils m’aiment que j’en ai peut-être trop fait ! !! Je ne les ai pas revus depuis (…) Mais finalement c’est bien de ne pas avoir à me demander quel jour les garçons viennent cette semaine et attendre 2 ou 3 jours pour une réponse », a-t-elle ajouté, la dernière pique, sans doute, en direction de Kevin Federline.

Difficile de savoir d’où vient la faute, une chose est sûre : il faudra bien plus que des messages sur les réseaux sociaux pour réparer la relation de Britney Spears avec ses enfants.