Drake répond aux critiques sur ses (très) courts voyages en jet privé

MYSTERE Le rappeur assure qu’il n’y est pour rien

20 Minutes avec agences
Le chanteur Drake
Le chanteur Drake — INFphoto.com/Cover Images

Cette semaine, Drake a été la cible d’une avalanche de critiques pour des trajets en jet privé un tantinet abusés. En effet, d’après les données de tracking aérien partagées par le compte Twitter automatisé@CelebJets, le rappeur aurait effectué des trajets d’à peine 20 minutes pour relier Hamilton et Toronto, soit une distance de seulement 61 km par les airs.

Ces deux derniers mois, ce bref voyage a été effectué quatre fois par le jet de Drake ce qui, il faut bien le dire, n’est pas très écolo, puisque ces déplacements auraient émis en tout près de cinq tonnes de dioxyde de carbone ! Mais à en croire le principal intéressé, il n’est absolument pas responsable de ces trajets.

Une bonne excuse

Face au déferlement de critiques, Drake a finalement choisi de réagir en commentaire d’un post publié sur le compte Instagram de Real Toronto Newz. « C’est juste eux qui déplacent les avions vers n’importe quel aéroport où ils sont stockés, pour tous ceux qui seraient intéressés par des questions de logistique », a assuré l’artiste.

Toutefois, on sera en droit de se demander l’intérêt logistique d’aller garer le jet privé de la star loin du lieu où il l’a laissé et où, sans doute, il ira le reprendre.

Quoi qu’il en soit, Drake n’est pas le seul à s’être fait épingler pour des trajets express en avion. Récemment, Kylie Jenner aurait effectué un vol de tout juste 17 minutes entre Van Nuys et Camarillo en Californie, ce qui reste toujours plus long que le vol de 9 minutes qu’aurait affrété Elon Musk pour relier San José à San Francisco en mai dernier !