La justice contraint Brad Pitt à transmettre des documents sur sa propriété de Miraval à Angelina Jolie

PROCES Les stars se battent autour de cette propriété viticole depuis plusieurs années dans le cadre de leur divorce

20 Minutes avec agences
— 
l'acteur Brad Pitt
l'acteur Brad Pitt — John Rainford/Cover Images

La justice n’a pas laissé le choix à Brad Pitt : il doit partager avec les avocats d' Angelina Jolie les documents relatifs à la propriété de Miraval, sur laquelle le couple, toujours en plein divorce, continue de se déchirer. Avant leur mariage, les deux superstars du cinéma s’étaient offert le château et son cépage, un rosé produit à Correns, près d’Aix-en-Provence, mais depuis leur rupture, rien ne va plus.

Brad Pitt a tout fait pour empêcher les avocats de son ex-femme d’obtenir ce qu’ils demandent. D’après une source proche de l’affaire, l’acteur n’aurait aucune raison objective de refuser de céder ces documents, ou même de s’opposer à la vente des parts d’Angelina Jolie au groupe de distribution de spiritueux Stoli.

« Tout être humain rationnel serait heureux que Stoli soit un partenaire dans son entreprise. Ils ont un marketing et une distribution de premier ordre. Mais il n’arrive pas à dépasser sa haine de Jolie », a affirmé cette source à Page Six.

Et les enfants dans tout ça ?

Dans le camp Pitt, en revanche, on estime que la vente de ces parts est dommageable pour l’avenir à long terme de la société Miraval. D’autant que selon la star, le groupe Stoli est contrôlé par l’oligarque russe Yuri Shefler, qui n’aurait pas que de bonnes intentions. Brad Pitt est convaincu que Miraval est un héritage précieux pour leurs six enfants.

« La meilleure façon de préserver la valeur pour [leurs enfants] est que les parents conservent la pleine propriété de cet actif de plus en plus précieux et en expansion », a affirmé un proche de l’acteur, toujours à Page Six.

La star d’Ocean’s Eleven peut encore faire appel de la décision, mais doit, quoi qu’il décide, fournir ces documents, dont la nature reste floue.