Arrêté en tentant de s'incruster à son mariage, l'ex de Britney Spears restera en prison jusqu'à son procès

HARCELEMENT Jason Alexander avait déclaré avoir été invité par la chanteuse, ce qui n'était manifestement pas le cas

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Britney Spears
La chanteuse Britney Spears — Bill Davila/startraksphoto.com/Cover Images

La « blague » aura eu des conséquences catastrophiques pour Jason Alexander. L’ex de Britney Spears, arrêté en début de mois pour avoir voulu s'incruster au mariage de la popstar, va devoir attendre en prison son procès. C’est ce qu’a décidé la juge en charge de l’affaire lors de l’audience préliminaire, qui a eu lieu ce lundi.

D’après Page Six, les avocats de celui qui est resté marié avec la chanteuse 55 heures ont tenté de convaincre qu’il ne représentait aucun danger pour la star lorsqu’il a pénétré chez elle le jour de son mariage avec Sam Asghari. Ils ont demandé une baisse du montant de la caution et une remise en liberté, mais la juge ne l’a pas entendu de cette oreille. A défaut de pouvoir payer 100.000 dollars, il restera derrière les barreaux.

Pas de pitié

Jason Alexander aurait pu n’être accusé que de harcèlement dans cette affaire, mais la justice a choisi de prendre en compte les antécédents graves de l’ex de Britney Spears. Il a notamment été reconnu coupable de violence conjugale en 2015 à San Francisco. Par ailleurs, l’équipe de l’interprète de Toxic affirme que ce n’est pas la première fois qu’il s’introduit sur sa propriété.

Il a en tout cas plaidé non-coupable de toutes les charges retenues contre lui, qui incluent le harcèlement criminel (aggravé par le fait qu’il était en liberté conditionnelle), et trois délits dont intrusion, vandalisme et coups et blessures. Si Britney Spears n’a pas réagi publiquement aux péripéties judiciaires de son ex, son avocat, Matthew Rosengart, a de son côté affirmé qu’il « travaille en étroite collaboration avec les forces de l’ordre pour s’assurer que M. Alexander est poursuivi de manière agressive dans toute la mesure de la loi. »

Ce n’est pas la première fois que Jason Alexander est arrêté pour harcèlement. Il a déjà été condamné, après avoir plaidé coupable, pour avoir poursuivi et harcelé une jeune femme en décembre dernier.