Dua Lipa est encore une fois poursuivie en justice pour avoir posté une photo de paparazzi

DROITS D'AUTEUR La chanteuse a déjà été accusée des mêmes faits l'année dernière

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Dua Lipa
La chanteuse Dua Lipa — Media Punch/INSTARimages.com/Cover Images

Dua Lipa est-elle une récidiviste de la violation des droits d’auteur ? C’est en tout cas ce qu’affirme le photographe Robert Barbera, alors que la chanteuse a posté sur son compte Instagram des photos prises par lui. Les faits remontent à 2018 et d’après le photographe new-yorkais, elle aurait, sans son autorisation, partagé sur le réseau ces images la représentant, mais sur lesquelles elle n’avait aucun droit.

« Sans permission ou autorisation du plaignant, l’accusée a volontairement sélectionné, copié, stocké et affiché chacune des photographies du plaignant, protégées par le droit d’auteur », peut-on lire dans la plainte, relayée par Billboard.

Infraction profitable ?

Le photographe estime par ailleurs qu’en reprenant sa photo, Dua Lipa a fait la promotion de sa musique et a en même temps « ruiné » le potentiel de l’image, qui n’a, de faitn pas pu être revendue.

« L’infraction a augmenté le trafic sur le compte et a permis à l’accusée de réaliser une augmentation des revenus générés par ses événements promotionnels et la vente de ses œuvres musicales », ajoute la plainte.

Les agents de Dua Lipa n’ont pas souhaité réagir à cette nouvelle plainte, précise la publication, qui indique que les efforts du photographe pour contacter l’artiste ont été vains. Une première plainte, déposée l’année dernière contre Dua Lipa par la société Integral Images, avait été classée sans suite en octobre.

Robert Barbera est connu pour attaquer en justice les stars qui utilisent ses clichés sur leurs réseaux sociaux, dont Ariana Grande et Justin Bieber en 2019. La chanteuse avait réussi à se débarrasser des plaintes, tandis que l’artiste canadien avait préféré régler l’affaire à l’amiable.