Brad Pitt a découvert le bonheur seulement très récemment

JOIE L’acteur pense avoir été dépressif pendant de longues années sans s’en rendre compte

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Brad Pitt
L'acteur Brad Pitt — Dave Bedrosian/Geisler-Fotopress/picture-alliance/Cover Images

Entre son divorce, dans lequel il est empêtré depuis 2016, et son combat contre les addictions, Brad Pitt a passé des années difficiles dernièrement. Mais la superstar va aujourd’hui beaucoup mieux. La raison ? Il a réussi à bien s’entourer. L’acteur a ainsi pu se débarrasser de l’alcool grâce au soutien d’un groupe des Alcooliques Anonymes qui lui a permis de se sentir en sécurité.

« J’avais un groupe d’hommes vraiment cool ici qui était vraiment privé et sélectif, donc c’était sécurisé. Parce que j’avais vu des choses d’autres personnes qui avaient été enregistrées alors qu’elles déversaient leurs tripes, et c’est juste atroce pour moi », a-t-il confié à GQ.

Sobre depuis maintenant six ans, il a également réussi à abandonner la cigarette, du jour au lendemain. « Je n’ai pas cette capacité à en fumer juste une ou deux par jour. Ce n’est pas comme ça que je suis. Je suis à fond dedans », a ajouté la star.

Joie récente

Dans l’entretien, où il se livre de manière très intime, Brad Pitt explique aussi avoir lutté pendant longtemps contre la dépression. Le bonheur, de fait, est un sentiment assez nouveau pour lui.

« La joie a été une découverte très récente, c’est arrivé tard dans ma vie. Je me déplaçais toujours avec les courants, je dérivais d’une certaine manière, et je passais à la suite. Je pense que j’ai passé des années à souffrir d’une sorte de petite dépression, et ce n’est que lorsque j’ai accepté cela, que j’ai essayé d’embrasser toutes les facettes de mon être – la beauté et la laideur – que j’ai été capable de saisir ces moments de joie », a-t-il avoué.

Et même la perspective de la fin de sa carrière, alors qu’il est aujourd’hui âgé de 58 ans, ne lui enlève pas ce bonheur.

« Je me considère comme étant sur la dernière étape (de ma carrière)… Le dernier semestre ou trimestre. Qu’est-ce que cette partie de ma vie va devenir ? Et comment je veux l’envisager ? », s’est-il interrogé, avant de conclure en laissant entendre qu’il ne s’arrêtera jamais vraiment de « créer » : « Je suis une de ces créatures qui parlent à travers l'art. Je veux juste toujours faire. Si je ne le fais pas, je meurs d’une certaine manière ».