L'enquête sur les accusations de harcèlement contre Meghan Markle ne sera pas rendue publique

HARCELEMENT Les conclusions ont en tout cas imposé un changement du règlement dans la gestion des ressources humaines

20 Minutes avec agences
— 
La reine Elizabeth II face au prince Harry et Meghan Markle
La reine Elizabeth II face au prince Harry et Meghan Markle — Imago / Panoramic / Starface

Meghan Markle a-t-elle harcelé des membres de son staff du temps où elle exerçait ses fonctions de membre sénior de la famille royale ? Eh bien le public n’en saura finalement rien ! S’il y a bel et bien eu une enquête interne à Buckingham Palace, pour déterminer dans quelles circonstances deux membres du staff du palais ont été victimes de harcèlement, les conclusions du rapport, payé par la reine Elizabeth II à titre privé, ne seront jamais publiées. Et pour cause : le rapport a été « enterré ».

Tout ce que l’on sait, d’après le Times qui relaie l’information, c’est que les « procédures » dans la gestion du staff de la famille royale ont changé après que le rapport a été remis à la reine.

Tout et rien

Le fait de ne pas rendre publiques les informations contenues dans cette enquête interne est-il un nouveau tacle en direction de la duchesse de Sussex ou une manière de la protéger ? Impossible de le savoir, d’après le quotidien. Mais le fait que les règles de gestion de l’équipe ont été modifiées dans la foulée laisse entendre qu’il y a bel et bien eu un problème et que Meghan Markle pourrait en être responsable.

Sur les réseaux sociaux, les partisans de la femme du prince Harry et ses détracteurs ont évidemment profité de la nouvelle pour se déchirer. Le hashtag #RoyalFamilyLied (la famille royale ment) s’est imposé dans les tendances.

« Buckingham a donc révélé l’existence d’une enquête sur l’intimidation (quatre jours avant l’interview d’Oprah) mais pas les résultats ? Excusez-moi, mais ce sont des conneries. Meghan a été malmenée par la famille royale mais elle n’a pas dit la moitié de ce qu’elle a subi lors de l’interview », a par exemple posté une utilisatrice sur Twitter, tandis qu’une autre a écrit : « Personne n’a rien à dire de négatif sur Meghan avant son mariage. Elle se marie dans une famille avec une histoire d’abus, de coups bas, de manipulation et de jalousie et elle est tout d’un coup un agent du chaos qui a réussi à intimider la monarchie entière ? »