Tom Hiddleston se sent « heureux » et « privilégié » de mettre en avant l’identité sexuelle fluide de Loki

LGBT Pour l’acteur, Marvel a encore beaucoup à faire concernant la représentation de la communauté queer

20 Minutes avec agences
L'acteur Tom Hiddleston
L'acteur Tom Hiddleston — Adam Nemser/startraksphoto.com/Cover Images

Tom Hiddleston est aussi « heureux » qu’il se sent « privilégié » d’avoir pu mettre en avant l’identité sexuelle fluide de Loki dans la série Disney+ consacrée à son personnage. Une fluidité qui ressort notamment au détour du troisième épisode, quand le personnage se voit demander s’il est sorti avec « des princesses ou des princes » dans le passé. Ce à quoi il répond : « un peu des deux ».

Un aspect d’autant plus important qu’il fait partie des facettes de la divinité dans la mythologie. C’est ce qu’a tenu à rappeler l’acteur, qui campe ce rôle depuis le premier Thor sorti en 2011, lors d’un entretien avec Lily James organisé par Variety.

Encore du pain du la planche

« De retour de mes premiers jours de recherche sur le personnage dans les mythes anciens, l’identité de Loki était fluide dans tous les aspects et dans le genre, dans la sexualité », a expliqué Tom Hiddleston. « Elle n’avait pas émergé dans les histoires que nous avions racontées et j’étais vraiment heureux et privilégié, en fait, qu’elle soit apparue dans la série. »

Néanmoins, l’acteur admet volontiers que Marvel a encore du chemin à faire en ce qui concerne la représentation de la communauté queer. « L’univers cinématographique Marvel doit refléter le monde dans lequel nous vivons », a-t-il enfin ajouté, tout en révérant l’initiative prise par la réalisatrice Kate Herron et le showrunner Michael Waldron dans Loki.