Jada Pinkett Smith estime qu'il est important que Will Smith et Chris Rock se réconcilient

PAIX L'actrice est convaincue qu'ils peuvent s'entendre

20 Minutes avec agences
Les époux Jada Pinkett et Will Smith
Les époux Jada Pinkett et Will Smith — Abby Grant/Cover Images

Oui, son mari a frappé, en direct et lors d’une des cérémonies les plus regardées au monde, un comique qui lui avait fait une remarque sur son apparence. Mais Jada Pinkett Smith croit malgré tout sérieusement qu’il peut y avoir réconciliation entre Will Smith et Chris Rock.

C’est en tout cas ce qu’elle a déclaré dans son émission Red Table Talk. Presque deux mois après l’incident qui a choqué le monde entier, l’actrice/animatrice a décidé de parler de l'alopécie, cette maladie auto-immune qui lui fait perdre ses cheveux et qui est à l’origine du clash entre son mari et le comique. « Compte tenu de ce que j’ai traversé avec ma propre santé et de ce qu’il s’est passé aux Oscars, des milliers de personnes m’ont contactée pour me raconter leur histoire. Je profite de ce moment pour donner à la "famille" de l’alopécie l’occasion de parler de ce que c’est que d’avoir cette maladie et d’informer les gens sur ce qu’est réellement l’alopécie », déclare-t-elle dans l’introduction de l’épisode.

Rabibocher

Jada Pinkett Smith poursuit en affirmant qu’il est important, selon elle, que Chris Rock et Will Smith puissent se retrouver pour discuter de la situation et enterrer la hache de guerre.

« Pour ce qui est de la soirée des Oscars, mon espoir le plus profond est que ces deux hommes intelligents et capables aient l’occasion de guérir, de parler et de se réconcilier. Dans l’état actuel du monde, nous avons besoin d’eux deux et nous avons tous besoin les uns des autres plus que jamais. En attendant, Will et moi continuons à faire ce que nous avons fait ces 28 dernières années, c’est-à-dire continuer à découvrir cette chose qu’on appelle la vie ensemble », a-t-elle conclu, avant de laisser l’épisode démarrer.

Pour attaquer fort, la star avait invité la maman d’une adolescente de 12 ans souffrant d’alopécie elle aussi, qui s’est suicidée après avoir été victime de harcèlement lorsqu’elle est arrivée avec une perruque à l’école. « Les gens n’en parlent pas parce qu’il y a tellement de honte autour de ça… On ne comprend pas ce qu’est l’alopécie », a expliqué l’actrice.

L’alopécie toucherait 6,8 millions de personnes aux Etats-Unis, d’après la National Alopecia Aerata Foundation.