Zendaya dément être la victime filmée pendant une agression devenue virale

VIOLENCES La personne tabassée sur la vidéo ressemblait énormément à la star de «Dune»

20 Minutes avec agences
L'actrice Zendaya
L'actrice Zendaya — Faye`s Vision/Cover Images/INSTARimages.com/Cover Images

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux pendant tout le week-end. Une jeune femme, à terre, se fait rouer de coups par une personne manifestement très en colère, dans ce qui ressemble à un magasin de vêtements. Frappée d’abord aux poings, la jeune femme est ensuite ciblée par une pluie de coups de pied, sa tête heurtant brutalement un mur.

La vidéo est trop pixélisée pour qu’on reconnaisse précisément de qui il s’agit sur les images, mais Internet a déjà son avis sur la question : c’est, si l’on en croit certains utilisateurs de Twitter ou d’Instagram, Zendaya. L’actrice de Dune et d’Euphoria massacrée aveuglément dans une boutique ? L’idée était apparemment trop tentante pour que les twittos les plus excités pensent à autre chose.

Plus la même

Mauvaise déduction de la part des enquêteurs du Web. Les agents de la star ont répondu très fermement qu’il ne s’agissait pas de Zendaya dans cette vidéo. Et pour les plus sceptiques, le site TMZ, très sérieux sur ce genre d’images et sur le buzz qu’il peut provoquer, est formel lui aussi. La raison principale pour laquelle il ne peut pas s’agir de Zendaya, d’après la publication, est simple : la jeune femme sur les images a la même coupe de cheveux que l’actrice dans les séries et films récents de la star. Sauf que dans la « vraie vie », Zendaya a une coupe au carré beaucoup plus courte que sur les images en question !

Autre indice très clair, pour le média : les chaussures de la victime sur les images, des Crocs arc-en-ciel. « Zendaya n’a jamais été prise en photo en Crocs d’après ce que nous avons pu trouver », affirme le site. La star a publiquement affirmé qu’elle ne portait que des baskets ou des chaussures à talon… rien entre les deux !

En ce qui concerne les personnes sur cette vidéo (qui n’est ni datée, ni localisée) ou les circonstances, rien n’a été dévoilé.