Ricky Gervais accusé de transphobie avec son dernier spectacle sur Netflix

POLEMIQUE L’humoriste affirme pourtant soutenir les droits des personnes trans à la fin de sa performance

20 Minutes avec agences
— 
L'humoriste Ricky Gervais
L'humoriste Ricky Gervais — FERNANDO LUCENA/startraksphoto.com/Cover Images

Mardi paraissait le nouveau spectacle de Ricky Gervais, intitulé SuperNature, sur Netflix. Une performance composée de plusieurs blagues prenant à partie la communauté trans, l’humoriste britannique plaisantant notamment sur la possibilité qu’une femme trans possédant un pénis viole une femme « à l’ancienne », c’est-à-dire une femme « avec un utérus ». Et bon nombre d’internautes n’ont pas hésité à faire savoir qu’ils étaient choqués.

« Ricky Gervais fait un sketch sur les gens trans. Comme c’est osé. Comme c’est novateur. Comme c’est héroïque ! », a tweeté avec sarcasme un internaute, une autre n’ayant pas hésité à appeler au boycott de la plateforme : « Netflix diffuse le spectacle le plus transphobe jamais paru où Ricky Gervais fait des blagues sur des femmes trans violant des femmes dans les toilettes ».

A quel degré prendre Ricky Gervais ?

Bien conscient que ses blagues ne plairaient pas à tout le monde, Ricky Gervais termine tout de même son spectacle avec une petite mise au point.

« Dans la vraie vie, je soutiens évidemment les droits des trans. Je soutiens tous les êtres humains, et les droits des trans font partie des droits humains. Vivez la plus belle vie possible », lance-t-il, avant d’en rajouter une couche : « Utilisez les pronoms que vous préférez. Prenez le genre que vous estimez être le vôtre. Mais coupons la poire en deux, mesdames. Oublier la b*te. C’est tout ce que je dis ».