Le père de Britney Spears n’a toujours pas fait de déposition sur la gestion de la fortune de sa fille

ESQUIVE Jamie Spears doit donner des preuves de sa bonne gestion des comptes de sa fille à la Cour Supérieure de Los Angeles depuis sept mois

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Britney Spears
La chanteuse Britney Spears — Avalon / Starface

Sept mois et toujours rien. Le père de Britney Spears n’a toujours pas apporté le moindre document pour expliquer à la justice comme il a géré la fortune de sa fille lorsqu’il était son tuteur légal, ni comment il s’est rémunéré avec les revenus générés par sa carrière. La Cour Supérieure de Los Angeles a reçu une requête déposée par Matthew Rosengart, l’avocat de l’artiste, affirmant que Jamie Spears serait tout simplement… en train de « se cacher ». « Monsieur Spears peut s’enfuir, mais il ne peut pas toujours se cacher de ses obligations légales et fiduciaires », peut-on lire dans le document, relayé par Deadline.

« Ses obstructions n’ont pas empêché la vérité d’éclater au grand jour ; elles ont seulement obligé les parties à dépenser des ressources inutiles dans une longue bataille pour obtenir qu’il se conforme à la loi. Mais, après avoir utilisé l’argent de sa fille pendant plus de 13 ans pour financer ses frais de justice et ses dépenses, pour la première fois, Monsieur Spears devra désormais payer ses propres frais de justice », ajoute l’avocat, qui estime à « plus de 6 millions de dollars » le montant de versements suspicieux.

Fausse excuse

Cette motion intervient presque deux mois jour pour jour avant le début d’un « mini-procès » dans la guerre judiciaire qui oppose Britney Spears à son père. La cour devra statuer sur les soupçons selon lesquels Jamies Spears aurait placé un micro dans la chambre de sa fille pour l’espionner, au cours des 13 années de sa tutelle. C’est le New York Times qui avait révélé cette information choquante, mais le procès en question ne s’arrêtera pas là, puisqu’il devra examiner précisément ce qu’a fait le père de l’interprète de Toxic avec sa fortune.

Pour se défendre de n’avoir toujours pas donné signe de vie à la justice, Jamie Spears mettrait en avant, selon Matthew Rosengart, un problème de lieu pour faire sa déposition. Une fausse excuse, estime l’avocat. « Toute objection concernant le lieu de la déposition est maintenant sans objet car, bien que Los Angeles soit l’endroit le plus logique et le plus pratique pour la déposition, l’avocat de la chanteuse a déjà informé l’avocat du père de Briteny Spears qu’il prendra la déposition "dans n’importe quelle ville du pays". Pourtant, Monsieur Spears continue de courir et de se cacher », ajoute la motion de l’équipe légale de la pop star américaine. Une audience est réclamée pour le 13 juillet prochain.