Monaco : « Plus sereine », la princesse Charlene dit avoir une santé « encore fragile »

COME BACK L’épouse d’Albert II de Monaco, qui a dû faire face à de graves problèmes de santé, explique aussi avoir été affectée par certaines rumeurs au sujet de sa famille

F.B.
— 
La princesse Charlène de Monaco, avec le Prince Albert II de Monaco et leurs enfants, le 7 mai 2022
La princesse Charlène de Monaco, avec le Prince Albert II de Monaco et leurs enfants, le 7 mai 2022 — POOL MONACO/SIPA

Rentrée sur le Rocher en mars après une longue absence pour des problèmes de santé, la princesse Charlene de Monaco se sent aujourd’hui « plus sereine » mais reconnaît dans un entretien mercredi au quotidien Nice-Matin que son état « est encore fragile ». « Je ne veux pas aller trop vite. Le chemin a été long, difficile et si douloureux », dit-elle.

Interrogée à l’occasion de la Monte-Carlo Fashion Week, où elle s’est rendue mardi accompagnée de sa fille Gabriella, la princesse a aussi répondu aux « rumeurs de divorce ou de [sa] nouvelle demeure en Suisse ». « Je trouve tout de même regrettable que certains médias colportent de telles rumeurs sur ma vie, mon couple », a-t-elle dit.

« Comme tout un chacun, nous sommes des êtres humains et comme tout être humain nous avons des émotions et des fragilités, seulement notre famille est médiatiquement exposée et la moindre faiblesse est relayée », a-t-elle ensuite déploré.

Grave infection

Dans le cadre d’un déplacement en Afrique du Sud, pays où elle a grandi, l’épouse du prince Albert de Monaco, 44 ans, avait subi une opération chirurgicale en août 2021. En septembre, elle avait été hospitalisée d’urgence après avoir fait un malaise en raison de complications liées à une grave infection de l’oreille, du nez et de la gorge.

Elle avait ensuite subi début octobre une nouvelle intervention sous anesthésie générale liée à cette infection. Suite à quoi, l’ancienne nageuse olympique avait été admise « dans un établissement spécialisé à la suite d’une grande fatigue liée à sa faiblesse ».