Morgan Freeman et Mark Zuckerberg n'ont pas le droit de se rendre en Russie

BANNIS Le Kremlin a mis à jour sa liste des personnes indésirables sur son sol

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Morgan Freeman
L'acteur Morgan Freeman — Media Punch/INSTARimages/Cover Images

La liste des personnalités américaines interdites d’entrer sur le sol russe a de quoi faire sourire. Car si certains des 963 noms, cités comme « incitant la russophobie », paraissent évidents dans le climat géopolitique actuel (comme le président américain Joe Biden, le secrétaire d’Etat Anthony Blinken, ou encore le patron du Pentagone, Lloyd Austin), d’autres sont très surprenants.

C’est le cas, par exemple, de Mark Zuckerberg, patron de Meta, ou encore de Morgan Freeman. Pourquoi l’acteur fait-il partie de cette liste ? Parce qu’il est apparu dans une vidéo, publiée en 2017 (et réalisée par Rob Reiner, lui aussi sur la liste), dans laquelle il accusait le gouvernement de Vladimir Poutine d’avoir influé sur les élections américaines dont Donald Trump est sorti victorieux.

Pas possible

Autre surprise, sur cette liste figurent plusieurs politiciens américains qui auraient le plus grand mal à se rendre en Russie, pour une très bonne raison : ils sont morts. C’est le cas de Harry Reid, Orrin Hatch et John McCain, trois sénateurs, morts respectivement en avril dernier, en décembre 2021 et… en 2018 !

Un nom, en revanche, brille par son absence : celui de l’ancien président Donald Trump. Accusé par l’opposition d’être très proche du Kremlin, voire, par une partie de ses détracteurs, d’être un « agent » russe, le milliardaire a lui tout le loisir de se rendre en Russie comme bon lui semble. Peut-être après la fin de la guerre avec l’Ukraine ?