Le prince Harry espère que ses enfants ne connaîtront pas le même monde des réseaux sociaux que sa femme et lui

ANTI-TROLL Le membre de la famille royale britannique appelle à de nouvelles lois pour contraindre les géants du Web à agir

20 Minutes avec agences
— 
Le prince Harry et son épouse, l'ancienne actrice Meghan Markle
Le prince Harry et son épouse, l'ancienne actrice Meghan Markle — John Rainford/Cover Images

Le prince Harry espère que les réseaux sociaux seront différents d’aujourd’hui lorsque ses enfants seront grands. Le membre de la famille royale britannique a exprimé ses inquiétudes sur l’utilisation de ces plateformes lors d’un séminaire en ligne organisé par la 5Rights Foundation.

« Je ne suis pas un expert en droit ou en technologie, mais je suis un père – et j’ai la chance d’être un père qui peut porter sa voix. Mes enfants sont trop jeunes pour connaître le monde en ligne, et j’espère qu’ils n’auront jamais à connaître ce qui existe actuellement. Aucun enfant ne le devrait », a déclaré le père d’ Archie, trois ans et Lilibet qui approche de son premier anniversaire.

En toute sécurité

« Parfois, j’ai l’impression que je peux les préserver de la violence en ligne qu’ils pourraient rencontrer dans le futur et pour toujours, mais j’apprends à faire preuve de bon sens », a poursuivi le prince Harry, avant d’appeler à de nouvelles législations à même de pousser les géants de Web à modifier leurs plateformes pour les rendre moins pernicieuses.

« En tant que parents, mon épouse et moi sommes inquiets pour la prochaine génération qui grandit dans un monde où ils sont traités comme des sujets d’expérimentation digitale par des compagnies qui font de l’argent et où la haine et la violence sont quelque part normalisées. Nous voulons que nos enfants et tous les enfants aient la capacité de s’exprimer », a-t-il ajouté.