« Star Wars »: Lucasfilm annonce la fin des versions jeunes de personnages cultes

PADAWAN La patronne du studio, Kathleen Kennedy, a parlé de l’échec de « Star Wars : Solo » au box-office

20 Minutes avec agences
— 
Le casting de «Solo: A Star Wars Story» au Festival de Cannes en 2018
Le casting de «Solo: A Star Wars Story» au Festival de Cannes en 2018 — Boesl/picture-alliance/Cover Images

Disney ne peut pas tout se permettre avec Star Wars et l’a admis. Echaudée par les scores Solo : A Star Wars Story, sorti il y a quatre ans, dans lequel Alden Ehrenreich joue le rôle de Han Solo popularisé par Harrison Ford, Kathleen Kennedy, la patronne de Lucasfilm, a annoncé qu’il n’y aurait plus de film avec des personnages rajeunis de la saga.

Kathleen Kennedy dit avoir tiré des leçons de ce raté. « On apprend des choses en avançant. Maintenant, il semble très clair que nous ne pouvons pas du tout faire ce genre de choses », a-t-elle déclaré dans un entretien avec Vanity Fair.

D’autres pistes

Star Wars a la quarantaine et ses acteurs ne rajeunissent pas. Si elle veut conserver leur image originelle, la franchise doit faire preuve d’inventivité… en osant abandonner les personnages originaux pour en créer de nouveaux. Et en misant sur les plateformes.

C’est ce qui se fait avec les nouvelles propositions sur Disney+ : The Mandalorian, Le Livre de Boba Fett, Ahsoka, Andor, et en mai, Obi-Wan Kenobi.

Plus radical encore, le projet de série pour enfants, qui sera dirigée par Jon Watts. Pour la patronne de Lucasfilm, le modèle est celui des films Amblin des années 1980 qui mettent l’accent sur le passage à l’âge adulte, comme Les Goonies. L’intrigue suivra un groupe d’ados rebelles peu après Le Retour du Jedi.

On verra bien si ces audaces-là emportent l’adhésion des fans.