A la reprise du procès, la défense de Johnny Depp tente de mettre à mal la crédibilité d’Amber Heard

COMPTE RENDU Amber Heard a terminé de témoigner, lundi, puis a dû faire face au début du contre-interrogatoire des avocats de Johnny Depp

Philippe Berry
— 
Amber Heard a fait face à l'interrogatoire de l'avocate de Johnny Depp Camille Vasquez, le 16 mai 2022.
Amber Heard a fait face à l'interrogatoire de l'avocate de Johnny Depp Camille Vasquez, le 16 mai 2022. — AFP
  • Après une semaine de pause, Amber Heard a fini de témoigner ce lundi.
  • Son contre-interrogatoire a ensuite commencé et a donné lieu à des échanges tendus.
  • La défense de Johnny Depp a tenté de mettre en évidence le décalage entre les blessures dénoncées et ce que montrent des photos.

« M. Depp ne vous a pas regardée une seule fois du procès. Vous savez parfaitement pourquoi M. Depp ne vous regarde pas, n’est-ce pas ? » Après avoir patienté une bonne partie de la journée pendant qu’Amber Heard finissait de témoigner après une semaine de pause, Camille Vasquez, l’une des avocates de Johnny Depp, a attaqué sa « cross-examination » (contre-interrogatoire) prête à en découdre. Si l’acteur évite le regard de son ex-épouse depuis le début du procès, c’est donc car il l’a promis à Amber Heard, en juillet 2016, après ses accusations publiques de violences conjugales : « Tu ne verras plus jamais mes yeux ! »



Après la diffusion de cet enregistrement audio théâtral, Camille Vasquez a tenté pendant quatre-vingt-dix minutes de semer le doute dans l’esprit du jury sur la crédibilité d’Amber Heard. Principalement en s’attaquant aux photos versées au dossier, assurant que le visage de l’actrice ne semblait pas présenter les traces des plus graves sévices qu’elle dénonce. Amber Heard, elle, n’a jamais été véritablement déstabilisée, assurant qu’elle avait dissimulé ses blessures sous du maquillage.

Glace et maquillage

Le premier incident dénoncé auquel s’attaque l’avocate remonte à mars 2013. Amber Heard a affirmé que Johnny Depp l’avait frappée « tellement de fois » au visage qu’elle en avait « perdu le compte ». « Il n’y a pas de blessure sur votre visage sur cette photo, n’est-ce pas ? », demande Camille Vasquez, après avoir fait reconnaître à Amber Heard que Johnny Depp ne quittait jamais ses lourdes chevalières. Sur le cliché, un bleu est visible sur le bras de l’actrice, mais pas sur son visage.

En 2014, Amber Heard dit avoir été frappée si violemment après le MET gala qu’elle a cru avoir le nez cassé. « Vous ne semblez pas avoir de blessure au nez sur ces photos (prises le lendemain à un dîner VIP), n’est-ce pas ? », demande l’avocate. « Je porte du maquillage », répond Amber Heard. « Le maquillage couvre le gonflement ? », s’étonne Vasquez. « La glace réduit le gonflement », riposte du tac-au-tac l’actrice.



Un peu plus tôt, Amber Heard avait assuré, palette de maquillage à la main, qu’elle utilisait une couleur opposée pour couvrir ses ecchymoses : du vert pour contrebalancer le rouge au premier jour, puis du rouge ou de l’orange pour réduire le violet ou le bleu ensuite. Elle a toutefois été contrainte de reconnaître à la barre qu’elle ne s’était pas rendue chez un docteur, même après avoir cru avoir le nez cassé.

Dons non honorés post-divorce

Amber Heard a témoigné avoir accusé publiquement Johnny Depp pour se défendre des attaques médiatiques l’accusant d’avoir tout inventé pour négocier un accord de divorce plus avantageux. Lors du procès en diffamation visant le tabloïd britannique le Sun au Royaume-Uni, elle avait assuré sous serment avoir fait don de l’intégralité des 7 millions de dollars à des organisations caritatives.

« Cette déclaration n’était pas vraie », attaque l’avocate de Johnny Depp. « C’est vrai », se défend Amber Heard. « Je me suis engagée à verser l’intégralité (…) Je n’ai pas pu remplir mes obligations car j’étais poursuivie » en diffamation par Johnny Depp, qui lui réclame 50 millions de dollars.

Le contre-interrogatoire doit se poursuivre mardi, avant l’audition de plusieurs témoins, dont la sœur et la meilleure amie d’Amber Heard. Les débats doivent se terminer le 27 mai puis être suivis des délibérations des sept jurés.