Le prince Harry s’inquiète de la santé de la reine Elisabeth II

SANTE ROYALE Le duc de Sussex a rendu visite à la reine d’Angleterre pour la première fois depuis son déménagement aux Etats-Unis

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
Le prince Harry
Le prince Harry — Dutch Press Photo/Cover Images

Avant de se rendre à La Haye pour lancer les Invictus Games, le prince Harry a fait un détour par Windsor afin de passer un moment avec sa grand-mère. La reine Elizabeth II ne vit plus à Buckingham Palace depuis la pandémie et, ayant contracté le Covid-19 récemment, elle inquiète son entourage et ses sujets. Son petit-fils ne fait pas exception et s’est donc assuré que tout allait bien.

« Je m’assure qu’elle soit protégée et soit entourée des bonnes personnes », a-t-il déclaré à Hoda Kotb dans un extrait de l’émission Today qui sera diffusée en intégralité ce soir sur NBC.

Tendu

Si le duc de Sussex a tenté de faire bonne figure, sa première visite en plus de deux ans à sa grand-mère n’a duré que le temps d’une tasse de thé. Néanmoins, il assure que leurs relations n’ont pas changé. « Elle a toujours un grand sens de l’humour avec moi. C’était vraiment adorable de la voir. Elle est en grande forme », a-t-il ajouté.

Autre signe que les tensions s’apaisent difficilement, il a ajouté que « chez moi, pour l’instant, c’est aux Etats-Unis ». Au début de l’année pourtant, alors qu’il tentait d’obtenir la même protection policière que lorsqu’il était un membre senior de la famille royale, il avait fait savoir qu’il se sentait « chez lui » au Royaume-Uni. Le fils du prince Charles mettait en avant l’insécurité à laquelle il exposerait Meghan Markle et leurs deux enfants s’ils n’étaient pas protégés par un service de l’Etat et affirmait qu’il lui était impossible de revenir dans sa patrie natale dans ces conditions.

Ni la Metropolitan Police ni la couronne britannique n’ont annoncé avoir octroyé une sécurité supplémentaire au duc et à la duchesse de Sussex lors de leur visite à la reine la semaine dernière.