Rihanna entre dans le club des milliardaires

FORTUNE C’est la première fois qu’une Barbadienne intègre le classement « Forbes » des plus grandes fortunes

Caroline Madjar (Cover Media)
La fortune de la chanteuse Rihanna vient d’être évaluée à 1,7 milliard de dollars par le magazine Forbes.
La fortune de la chanteuse Rihanna vient d’être évaluée à 1,7 milliard de dollars par le magazine Forbes. — Walik Goshorn/Media Punch/INSTARimages.com/Cover Images

Les succès de Rihanna ne sont plus à prouver et son compte en banque s’en ressent. La fortune de la star vient d’être évaluée à 1,7 milliard de dollars par le magazine Forbes. La publication a dévoilé sa 36e liste des milliardaires et l’interprète de Pon De Replay y fait une entrée remarquée.

Alors que son public attend désespérément depuis 2016 la sortie d’un nouvel album, c’est bien évidemment avec les cosmétiques et la lingerie que la star a amassé ses gains. Rihanna détient 50 % de Fenty Beauty (l’autre moitié appartient au groupe LVMH et 30 % de Savage x Fenty, sa marque de dessous ayant été évaluée à 3 milliards de dollars.

Beaucoup d’argent, même en crise

La star devient la première Barbadienne à intégrer la liste des milliardaires de Forbes et trône à la 1.729e place du classement, qui a répertorié 2.668 grandes fortunes.

On notera que même les ultra-riches connaissent la crise puisqu’il y a moins de milliardaires cette année que la précédente : ils étaient 2.755 en 2021. Le montant total de toutes ces fortunes cumulées a également baissé. S’ils pesaient à eux tous 13.100 milliards de dollars en 2021, ils valent 12.700 milliards de dollars en 2022.

Le pays qui compte le plus de milliardaires reste les Etats-Unis, avec 735 en 2022 (contre 724 en 2021). La France arrive en 14e position avec 43 milliardaires sur le territoire, soit un de plus qu’en 2021. C’est plus que la Suisse et ses 41 milliardaires, mais moins que l’Italie, où ils sont 52. Depuis le Brexit, le Royaume-Uni a perdu sept milliardaires, mais en a gardé 49.

La Russie et la Chine sont les deux pays à avoir perdu le plus de fortunés. 83 milliardaires, contre 117 l’année dernière, se trouvent encore dans le pays dirigé par Vladimir Poutine, et 539 cette année, contre 626 la précédente, pour le régime de Pékin.