Esclavage : Le prince William présente ses excuses au nom de la monarchie lors de sa visite dans les Caraïbes

HISTOIRE Le petit-fils de la reine Elisabeth II a donné un discours poignant lors de son passage en Jamaïque

20 Minutes avec agences
— 
Le prince William lors de sa tournée dans les Caraïbes
Le prince William lors de sa tournée dans les Caraïbes — DPPA/Starface

Cette semaine, le prince William et son épouse, Kate Middleton, ont sillonné les Caraïbes pour marquer le jubilé de platine – soit 70 ans de règne – de la reine Elisabeth II. L’occasion pour son petit-fils de présenter des excuses au nom de la couronne britannique pour le commerce des esclaves qu’elle entretenait au sein de ses anciens dominions, à savoir Belize, les Bahamas ou encore la Jamaïque.

« Je veux exprimer ma tristesse la plus profonde. L’esclavage était abject et n’aurait jamais dû avoir lieu », a déclaré le prince William mercredi lors d’un discours en présence du gouverneur général de Jamaïque relayé par Entertainment Tonight.

« Un esprit invincible »

« Alors que la douleur est encore profonde, la Jamaïque continue de forger son futur avec résolution et courage. La force et la détermination des Jamaïcains, représentées sur votre drapeau et dans votre devise, célèbrent un esprit invincible », a poursuivi le prince William.

Un discours qui fait référence à celui donné par son père, le prince Charles, à la Barbade l’an dernier, tandis que le pays s’affranchissait de la couronne britannique pour donner naissance à une république.