Kate Middleton fait le buzz avec sa garde-robe (presque) abordable dans les Caraïbes

FASHION La duchesse de Cambridge a sorti le grand jeu mais à prix quasi mini

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
Kate Middleton et le prince William au Belize
Kate Middleton et le prince William au Belize — Avalon / Starface

Chaque déplacement royal est l’occasion pour la couronne du Royaume-Uni de se vêtir selon les circonstances, mais aussi de faire passer un message, la mode étant bien moins futile qu’il y paraît. Ainsi, Elizabeth II avait-elle choisi une tenue aux couleurs du drapeau européen pour lire la déclaration du Brexit – une façon de respecter son devoir de réserve en ne pipant mot sur les affaires du gouvernement tout en montrant sa désapprobation au monde entier. Du côté de Kate Middleton, qui montera un jour sur le trône lorsque le prince William deviendra roi, le message est clair : le temps est à l’économie.

Pour son arrivée au Belize dimanche dernier, c’est un tailleur bleu roi Jenny Packham qu’elle a choisi. Les créations de la styliste sont plutôt abordables (pour un dressing royal) et Kate Middleton continue ainsi sa volonté de ne pas porter de tenues hors de prix depuis qu’elle est devenue duchesse de Cambridge. Même chose le lendemain, avec sa robe à fleurs et smocks Tory Burch à 455 livres sterling (environ 545 euros). Seul petit avantage de la future reine : elle l’a eue en avant-première, n’étant pas encore disponible sur le site de la marque.

Royal et économe

Pour visiter une ferme de cacao, la duchesse de Cambridge a opté pour un simple pantalon cargo kaki, un t-shirt blanc et des Superga. Et après tout, difficile d’arpenter les plantations en talons hauts et robe du soir, tels les stillettos Jimmy Choo et la longue robe rose The Vampire’s Wife qu’elle arborait pour le dîner du gouverneur de Belize le même soir. Une tenue qui a fait chavirer toutes les rédactions de mode pour le plus grand bonheur de la marque qui propose la tenue en pré-commande à 2.250 livres sterling (environ 2.700 euros).

Retour à un peu plus de simplicité pour quitter Belize : Kate Middleton a choisi une veste safari Saint-Laurent rouge. Hors de prix, pensez-vous, mais encore une fois, on reste dans l’économie, puisque ce top est dans son armoire depuis… l’université, précise Town&Country.

Pour son arrivée en Jamaïque, autre ancienne colonie britannique, l’épouse du prince William s’est mise aux couleurs du pays avec une longue robe fluide jaune canari signée Roksanda. Il s’agit d’une Brigitte (£1.095) mais sur-mesure puisqu’elle y a fait ajouter des manches courtes. Sa robe à rayures très preppy le lendemain revenait à la simplicité et au (presque) pas cher : elle vient d’une boutique de Cheltenham, une petite ville anglaise non loin de Gloucester, et coûte à peine plus de 360 livres sterling. Pour visiter le Shortwood Teacher’s College de Kingston, Kate Middleton avait agrémenté son tailleur pantalon blanc Alexander McQueen d’un top orange fluide.

Côté accessoires, la duchesse de Cambridge a même porté des boucles d’oreilles Sézane et des lunettes Ray-Ban. Un buzz réussi : le dressing d’une future reine est (un peu) plus abordable qu’on ne le croit et se rapproche (un peu) de celui du commun des mortels. Les Britanniques seront donc ravis de savoir que chaque tenue de cette garde-robe (à laquelle ils contribuent via les impôts) reste moins chère que leur prochaine facture de gaz et d’électricité qui augmentera de 54 % à partir du 1er avril.

De là à dire que les membres de la famille royale sont comme nous…