Mark Hamill se paye la tête d’un polémiste conservateur sur Twitter

LGBTQ+ Un moyen pour l’acteur de dénoncer une loi anti-LGBT fraîchement votée en Floride

20 Minutes avec agences
L'acteur Mark Hamill
L'acteur Mark Hamill — AdMedia/Starface

La semaine dernière, la Floride a voté une loi interdisant l’enseignement sur l’identité de genre et l’orientation sexuelle dans les écoles primaires publiques. Un texte surnommé loi « Don’t say gay » (« ne dites pas gay ») par ses détracteurs, parmi lesquels se trouve Mark Hamill. En réaction, l’acteur qui a incarné Luke Skywalker dans Star Wars a posté un tweet dans lequel il a écrit 69 fois le mot gay ainsi q’un émoji arc-en-ciel.

Un post auquel a alors réagi le commentateur conservateur Ben Shapiro, taxant Mark Hamill de vouloir « endoctriner des petits enfants avec la théorie du genre et de l’idéologie sexuelle ». « C’est la seule raison pour laquelle tu répètes bêtement de la propagande idiote », a-t-il répondu au tweet de l’acteur. Et la réaction de Mark Hamill ne s’est pas fait attendre !

Un virage conservateur

« Salut Ben, j’adore les spectacles de mentaliste qui lisent dans les pensées ! Maintenant, devine quel doigt je suis en train de lever… » a rétorqué le jedi qui, visiblement, n’a pas cru utile de pousser le débat plus avant.

La loi anti-LGBT votée ce mois-ci en Floride n’est qu’un des versants d’une large offensive conservatrice menée par les élus républicains de cet Etat. En février, une seconde loi a été adoptée, visant cette fois-ci l’enseignement, dans les écoles publiques, de la « théorie critique de la race », selon laquelle le racisme s’inscrit dans une logique systémique aux États-Unis et n’est pas simplement le produit de préjugés individuels.