Guerre en Ukraine : Sean Penn raconte son retour d’Ukraine et sa rencontre avec Volodymyr Zelensky

GUERRE L’acteur, qui tourne un documentaire sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie, a été « impressionné et ému » par le président ukrainien et ses citoyens

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
L'acteur Sean Penn
L'acteur Sean Penn — Serge Arnal / Starface

Sean Penn est visiblement très marqué par ce qu’il a vu en Ukraine. Le mois dernier, l'acteur s’était rendu à Kiev afin de tourner un documentaire sur le conflit initié par Vladimir Poutine. Il avait quitté le pays avant que les frappes russes ne s’intensifient, en ayant « le luxe de pouvoir abandonner une voiture de location sur le bas-côté de la route » pour passer la frontière avec la Pologne à pied et, ainsi, fuir les bombes.

« C’étaient essentiellement des femmes et des enfants, certains en groupes, d’autres juste une mère et son enfant, dans ces voitures. Dans certains cas, les pères les conduisaient pour les déposer, avant de faire demi-tour, parce que les hommes âgés de 18 à 60 ans ne sont pas autorisés à partir, et doivent rester combattre contre la Russie. Je n’ai vu aucun bagage, c’est comme s’ils veulent croire qu’ils pourront revenir », a déclaré Sean Penn sur CNN, en insistant sur « l’urgence » et la précipitation que cela reflétait.

« Courage et dignité »

Lors de son séjour, Sean Penn avait rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky, « la veille de l’invasion et le jour-même ». « Je ne sais pas s’il savait qu’il était né pour ça, mais il est clair que j’ai assisté à quelque chose. Je pense que c’était nouveau pour le monde moderne en matière de courage et de dignité, mais aussi d’amour qui vient d’un homme et de la façon dont il a unifié ce pays. (…) J’ai été indéfiniment impressionné et ému par lui, mais aussi terrifié pour lui et pour l’Ukraine. »

L’acteur de Mystic River, dont l’association CORE apporte son aide aux réfugiés ukrainiens à la frontière polonaise, a ajouté qu’il ne voyait pas de fin immédiate au conflit, au contraire. « Vous allez avoir un pays d’ insurrections si Poutine sort vainqueur », a prédit Sean Penn.

Le cinéaste a, par ailleurs, conseillé de regarder Winter on Fire d’Evgeny Afineevsky pour comprendre « les sacrifices que font les Ukrainiens au nom de la liberté ». Il s’agit d’un documentaire nommé aux Oscars sur les manifestations pro-européennes de novembre 2013 à février 2014 en Ukraine (surnommées Euromaïdan), que Netflix a mis à disposition gratuitement sur YouTube depuis l’invasion du pays par la Russie.