Pharrell Williams a finalement vendu sa dernière maison californienne

IMMOBILIER Voilà plusieurs mois que l’artiste cherchait à se séparer de la dernière villa qu’il possédait à Los Angeles

20 Minutes avec agences
Le chanteur et producteur Pharrell Williams
Le chanteur et producteur Pharrell Williams — INSTARimages.com/Cover Images

C’est bon, Pharrell Williams n’a officiellement plus aucun toit sur la tête en Californie. Après s’être délesté d’une maison du côté de Sherman Oaks pour 14 millions de dollars il y a un peu plus d’un an, l’artiste a finalement vendu la dernière propriété qu’il possédait à Los Angeles. Il s’agissait d’une villa au design aussi moderne qu’atypique dont il cherchait à se séparer depuis près de deux ans.

Il est parvenu à la vendre pour la modique somme de 9,2 millions de dollars, ce qui constitue une belle plus-value sur les 7,14 millions de dollars qu’il avait déboursés pour l’acquérir en 2015. Mais c’est beaucoup moins que les 12 millions de dollars qu’il en demandait à l’origine !

Sans regret

Comme le révèle Dirt, Pharrell Williams a trouvé preneur en la personne de Francis Davidson, le fondateur de Sonder, une plateforme de location d’hébergement qui est la principale rivale de Airbnb. En outre, pour l’anecdote, sachez que cette maison apparaît dans la comédie romantique de 2011 Crazy, Stupid, Love avec Ryan Gosling et Steve Carell puisqu’il s’agit de la garçonnière du séducteur campé par la star de Drive.

Voilà, Pharrell Williams, qui réside depuis plusieurs années en Floride, a terminé de faire le ménage dans son portefeuille immobilier. Il reste propriétaire d’une gigantesque demeure achetée 30 millions de dollars en 2020 à Miami ainsi que d’une maison dans sa ville natale de Virginia Beach.