Benedict Cumberbatch s’est adonné à la taxidermie pour son rôle dans « The Power of the Dog »

ETONNANT Pourtant, aucune scène ne contraignait l’acteur à empailler des animaux

20 Minutes avec agences
L'acteur Benedict Cumberbatch
L'acteur Benedict Cumberbatch — Faye`s Vision / INSTARimages.com / Cover Images

Benedict Cumberbatch n’a pas hésité à se mettre à la taxidermie pour préparer son rôle dans The Power of the Dog, le nouveau film de Jane Campion d’ores et déjà disponible sur Netflix. En effet, l’acteur voulait se rapprocher au plus près de l’expérience de son personnage, un rude cow-boy à la tête d’un important ranch du Montana dans les années 1920.

« Cet homme est incroyablement doué de ses mains. Il a beaucoup de temps à tuer dans le Montana de 1925, alors il sifflote, il tresse des cordes, il fabrique du matériel pour son cheval. C’est un quincaillier qui peut faire des choses incroyables avec les cadavres des animaux qu’il chasse », a expliqué la star de Sherlock à E! News en marge des SAG Awards qui se tenaient dimanche dernier.

L’histoire de se faire une idée

Et alors que le personnage de Benedict Cumberbatch s’adonne effectivement à la taxidermie dans le roman de Thomas Savage dont est adapté le film, aucune scène ne fait mention de ce talent si particulier dans le métrage. Mais justement, l’acteur voulait toucher à cet art si éloigné de son quotidien. « Il y a tellement de choses en lui qui sont totalement éloignées de mon expérience. Je voulais au moins faire l’expérience, avoir un aperçu de ce que c’était que de faire ce genre de travail », a-t-il conclu.

Malheureusement, ni The Power of the Dog, ni Benedict Cumberbatch n’ont remporté de récompenses lors des SAG Awards. Toutefois, largement salué par la critique, le film à toutes ses chances aux prochains Oscars pour lesquels il a reçu pas moins de douze nominations.