Guerre en Ukraine : Macha Méril pousse un coup de gueule contre le Franco-Russe Gérard Depardieu, qui a acquis une troisième nationalité

NATIONALITE « Écoutez, qu’il se démerde ! », a lancé Macha Méril au sujet de Gérard Depardieu, qui a acquis la nationalité russe en 2013

A.D.
— 
Gérard Depardieu et le président russe Vladimir Poutine en 2013.
Gérard Depardieu et le président russe Vladimir Poutine en 2013. — Mikhail Klimentyev/AP/SIPA

Gérard Depardieu dans le collimateur de Macha Méril ! Invitée de la matinale de RMC ce dimanche pour évoquer la crise russo-ukrainienne, la comédienne de 81 ans, née dans une famille aristocratique russe, s’en est prise à Gérard Depardieu, pour qui le président Vladimir Poutine a signé un décret « satisfaisant la demande de citoyenneté russe » en 2013.

A la question du journaliste, évoquant le cas de Gérard Depardieu : « Quelle doit être la position de certains artistes qui ont des liens avec la Russie ? », La veuve de Michel Legrand a rétorqué : « Écoutez, qu’il se démerde ! Alors lui, je ne sais pas dans quelle situation il est, mais j’espère qu’il va prendre conscience. Et de toute façon, il est en France vous savez, c’est en France qu’il travaille. Il a beau dire qu’il a de la sympathie pour la Russie, c’est quand même ici qu’il mange du fromage et du vin rouge hein. Alors qu’il ne nous embête pas ! »

« Je suis désormais citoyen russe et dubaïote »

De son côté, Gérard Depardieu, actuellement en France pour la promotion du film Maigret, réalisé par Patrice Leconte, a annoncé qu’il avait acquis une troisième nationalité dans une interview parue dans les colonnes de L’Obs ce vendredi : « Même si j’ai encore la nationalité et un passeport français, je suis désormais citoyen russe et dubaïote. Mais ma vie se déroule le plus souvent en Méditerranée. »

Et d’ajouter : « J’ai deux bateaux pour la pêche au gros, l’un à Dubaï, l’autre, qui servait pour la pêche au thon et dans lequel j’ai fait aménager un appartement, à Istanbul. Je sillonne, je dérive, ça me va très bien… La France, j’y serai toujours pour tourner, mais de moins en moins pour y vivre. Je vais d’ailleurs mettre en vente mon hôtel parisien et mes vignes. »

Depuis l’invasion de l’Ukraine par les Russes​, l’acteur a cependant supprimé le cliché en compagnie de Vladimir Poutine sur ses réseaux sociaux, sans donner davantage d’explications.