La harceleuse d’un membre des One Direction inculpée pour violation de domicile

RECIDIVE Elle n’avait déjà plus le droit de l’approcher à moins de 250 mètres

20 Minutes avec agences
Le chanteur Harry Styles
Le chanteur Harry Styles — ROGER WONG/INSTARimages.com/Cover Images

Direction le tribunal pour la femme qui traque Harry Styles depuis plusieurs années. Diana Tarazaga-Orero, 28 ans, avait déjà été reconnue coupable de harcèlement envers le chanteur en 2019, et elle ne devait plus s’approcher à moins de 250 mètres de la star. Manifestement, elle n’a pas très bien compris les termes de sa condamnation puisque cette fois-ci, c’est pour avoir pénétré dans le domicile de l’ex-One Direction et avoir brisé un vase alors qu’elle se débattait avec une des responsables de la sécurité qu’elle s’est retrouvée devant un juge.

D’après l’agence PA, citée par Metro, Diana Tarazaga-Orero s’est présentée au tribunal ce vendredi et se serait mise à « crier et parler de manière incohérente tout au long de l’audience, se jetant à un moment donné sur le sol ». Elle a fini par être ramenée en cellule alors qu’elle hurlait « je ne blesserais jamais Harry. Je l’aime ».

Effrayé

En plus de la peine qui l’attend, la fan de Harry Styles va devoir régler une amende de 6.700 dollars pour le vase brisé.

Harry Styles avait déclaré à la cour qu’il se sentait « apeuré » depuis que Diana Tarazaga-Orero s’était mise à dormir devant chez lui. Elle allait jusqu’à glisser de l’argent dans sa boîte aux lettres ou à lui transmettre des messages.

Le calvaire de la star avait démarré après qu’il a tenté de l’aider en lui donnant de l’argent pour aller dormir dans un hôtel après l’avoir aperçue dans la rue près de chez lui, à Londres. Dès lors, elle n’avait eu de cesse de tenter de rester en contact avec l’artiste.