Guerre en Ukraine : Hollywood réagit à l'invasion russe et soutient la population affectée

CONFLIT Les stars se sont engagées de manière plus ou moins subtile pour défendre la paix

20 Minutes avec agences
Bombardement sur Kiev le 24 février 2022
Bombardement sur Kiev le 24 février 2022 — Zuma / Starface

De manière quasi unanime, Hollywood a réagi à l'invasion russe en Ukraine avec effroi et avec des mots de soutien pour la population affectée par la guerre. Dans un post Instagram qu’il a légendé avec les mots « Mes pensées vont au peuple ukrainien », Arnold Schwarzenegger a manifesté son opposition à la guerre engagée par Vladimir Poutine.

« Je ne suis pas un expert en politique étrangère, je laisserai donc l’analyse à des personnes plus intelligentes que moi. Je sais ce que c’est que de grandir après une guerre, dans un pays occupé, et je sais que dans une guerre et ses suites, personne ne gagne. Tout le monde souffre. La guerre a une façon de briser les gagnants en même temps que les perdants. J’ai des amis et des fans ukrainiens et j’ai des amis et des fans russes. Autant que je puisse dire, aucun d’entre eux ne veut cela. J’espère que le bon sens finira par l’emporter et que cette guerre inutile prendra fin avant que trop de vies ne soient brisées », a écrit l’acteur né en Autriche en 1947.

Miley Cyrus, qui a tourné le clip de son titre Nothing Breaks like a Heart en Ukraine, a elle aussi envoyé des mots à l’attention de la population. « Ce matin, la nouvelle de l’invasion de l’Ukraine m’a brisé le cœur. J’ai vécu l’expérience la plus incroyable en tournant Nothing Breaks Like A Heart à Kiev et je serai toujours reconnaissante envers la communauté locale qui m’a accueillie à bras ouverts », a-t-elle écrit en story.

Agir

L’auteur d’horreur Stephen King, de son côté, a appelé très clairement à des représailles sévères à l’encontre du régime russe. « Ce que la plupart d’entre nous ont appris quand ils étaient enfants dans la cour de récréation : Il ne faut pas rester sans rien faire pendant qu’un grand enfant bat un petit enfant. Il faut parfois donner un ou deux coups pour que le grand enfant s’arrête, mais c’est ce qu’il faut faire », a-t-il posté sur Twitter.

John Cena a quant à lui tenté de recevoir la palme du tweet le plus maladroit, manifestement, en postant un message pacifique, tout en… faisant la promotion de sa série, Peacemaker. « Si je pouvais invoquer les pouvoirs d’un véritable #Peacemaker (pacificateur en anglais), je pense que ce serait le moment idéal pour le faire », a-t-il écrit, immédiatement critiqué par des milliers d’internautes.

Finalement, c’est peut-être Cardi B qui a eu les mots les plus sages, déclarant, avec sa prose habituelle : « J’aimerais que ces dirigeants cessent de se préoccuper du pouvoir et qu’ils pensent vraiment à ceux qui sont touchés (les citoyens), sans compter que le monde entier est en crise. La guerre, les sanctions, les invasions devraient être la dernière chose dont ces dirigeants devraient se préoccuper ».