Snobée par les Oscars, Lady Gaga félicite son coiffeur, nommé par l’Académie

FAIR-PLAY Le film « House of Gucci » n’a été nommé que pour l’Oscar du Meilleur maquillage et coiffure

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
L'actrice et chanteuse Lady Gaga
L'actrice et chanteuse Lady Gaga — RobinLori/INSTARimages.com/Cover Images

Elle aurait pu être très déçue en découvrant la liste des nommés aux Oscars, où elle ne figure pas, mais  Lady Gaga est « heureuse ». Très contente, même : son coiffeur, Frederic Aspiras, est en compétition dans la catégorie Meilleur maquillage et coiffure pour son travail sur House of Gucci. L’as du ciseau et spécialise de la perruque s’occupe de la chanteuse « depuis 15 ans », comme elle l’a expliqué dans les félicitations qu’elle lui a adressées.

« Je ne pourrais être plus heureuse pour un homme que j’appelle mon frère, avec qui je travaille depuis 15 ans, @fredericaspiras, pour sa nomination dans la catégorie maquillage et coiffure pour House of Gucci. Frederic était magique, précis et dévoué des mois avant et pendant le tournage. Il a préparé des dizaines de perruques pendant des mois et des mois, et a fait au moins un an de préparation. C’est un génie vivant et Freddie, nous sommes tous si reconnaissants d’être proches de ton talent, de ta créativité et de ta générosité d’esprit. Tu continues à montrer ton ADN artistique, ton plan, ta vision et ton lien profond avec ta famille qui te pousse vers l’excellence à tout moment. Je t’aime et je te soutiens », a-t-elle écrit sur Instagram.

Bravo, tout le monde

Lady Gaga a ensuite félicité l’ensemble des nommés aux Oscars. « Félicitations à tous les nommés cette année pour votre travail acharné, votre détermination et votre magie – vous méritez tous cette importante reconnaissance. (…) Votre dévouement pendant le covid, vos cœurs immenses et votre capacité à raconter des histoires incroyables est un cadeau pour le monde entier pendant cette période si difficile pour beaucoup. Félicitations, mes amis. Bravo ! », a-t-elle conclu.

Qui a dit qu’il n’y avait pas de fair-play dans la course aux Oscars ?