Le rétablissement de Charlène de Monaco prendra encore « plusieurs semaines »

PRINCIPAUTE La princesse est absente des festivités de la Sainte Dévote, sainte patronne de Monaco

F.B.
— 
La princesse Charlene de Monaco en Afrique du Sud, le 18 mars 2021
La princesse Charlene de Monaco en Afrique du Sud, le 18 mars 2021 — PhilL Magakoe/AP/SIPA
  • « La convalescence de SAS la Princesse Charlène », opérée après une grave infection de l’oreille, du nez et de la gorge, « se poursuit actuellement de façon satisfaisante et très encourageante », a indiqué la Principauté.
  • Mais «son rétablissement ainsi que le suivi de ses soins dentaires» devront «encore prendre plusieurs semaines», selon la même source.

De retour à Monaco début novembre, après plusieurs mois passés en  Afrique du Sud où elle a dû subir des interventions chirurgicales, la princesse  Charlène de Monaco, 43 ans, est toujours isolée des siens et du public. Ce jeudi, le palais Princier annonce qu’elle « ne pourra malheureusement pas assister aux festivités de la Sainte Dévote », sa convalescence devant encore se poursuivre « plusieurs semaines ».

Mercredi, l’embrasement de la barque de la sainte patronne de Monaco, toujours célébrée les 26 et 27 janvier, s’est en effet déroulé en son absence. Le prince Albert II était accompagné de sa sœur, la princesse Caroline de Hanovre, et des enfants qu’il a eus avec l’ancienne championne de natation. L’an dernier, Charlène de Monaco y faisait sa toute dernière apparition publique sur le Rocher.

Son rétablissement se poursuit « de façon très encourageante »

Son état de santé ne lui a pas permis d’y être cette année, « son rétablissement ainsi que le suivi de ses soins dentaires devant encore prendre plusieurs semaines », a ainsi précisé le palais princier. Mais « la convalescence de SAS la Princesse Charlène », opérée après une grave infection de l’oreille, du nez et de la gorge, « se poursuit actuellement de façon satisfaisante et très encourageante », rassure aussi la Principauté.

Très discret sur le lieu où se repose actuellement Charlène de Monaco, « le couple princier demande que sa vie privée et celle de leurs enfants continuent d’être respectées », conclut un communiqué du palais princier.

Le 23 novembre, une source proche du Palais avait indiqué à l’AFP que la princesse avait été admise « dans un établissement spécialisé à la suite d’une grande fatigue liée à sa faiblesse », confirmant les informations données par le prince Albert au magazine People.