Adele appelle personnellement ses fans pour s'excuser d'avoir dû annuler ses concerts à Las Vegas

DESOLEE La chanteuse semble sincèrement bouleversée d’avoir fait faux bond à son public

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Adele
La chanteuse Adele — Robert Gauthier / LA Times / Polaris / Starface

C’est une Adele dévastée qui est apparue auprès de ses fans le week-end dernier, alors qu’elle a dû annuler à la dernière minute ses spectacles à Las Vegas. La star devait monter sur scène le 21 janvier dernier, mais à moins de 24 heures du premier show, intitulé Weekends with Adele, elle a annoncé dans une première  vidéo, sur Instagram, que le concert n’aurait pas lieu. Quelques heures plus tard, elle s’est adressée personnellement à ses fans, via un téléphone tendu par ses assistants à des spectateurs éconduits.

« Je suis désolée et j’ai hâte de vous rencontrer, d’accord. Prenez votre sac gratuit – et vous n’avez pas l’âge de boire, donc vous ne pouvez pas avoir le jeton de boisson gratuite. Mais prenez tout ce qu’on vous offre et n’hésitez pas à discuter avec tout le monde. Demandez à n’importe qui de mon équipe n’importe quoi sur le spectacle, demandez-leur n’importe quoi sur moi », peut-on entendre la star, en larmes, déclarer à un groupe de fans qui venaient de lui chanter une chanson.

Sur Twitter, un autre fan a partagé une discussion qu’il a eue avec la star via message privé, dans lequel on entend également Adele parler, pour prouver qu’il s’agit bien d’elle.

Angoisse de la scène

On ignore exactement ce qui a pu, à la dernière minute, provoquer l’annulation d’un des spectacles les plus attendus de l’année à Las Vegas. La chanteuse devait jouer tous les week-ends jusqu’à la mi-avril et avait expliqué que « la moitié » de son équipe « a le covid » pour expliquer qu’elle ne se produirait pas. Cependant, les rumeurs, relayées notamment par Page Six, laissent entendre que l’interprète de Rolling in the Deep n’était pas contente du travail d’Esmeralda Devlin, la créatrice de décors, qui avait déjà collaboré avec elle sur sa tournée précédente.

« Elle était déjà nerveuse et la brouille l’a fait sombrer dans la panique car elle voulait absolument que tout soit parfait », a déclaré une source anonyme proche de la production à la publication.

De nombreux fans ont fait part de leur déception après avoir dépensé toutes leurs économies pour aller voir la chanteuse : les tickets pour le concert coûtaient de 85 à 5.000 dollars, sans compter, bien sûr, le voyage à Las Vegas et les très onéreux hôtels de la Cité du Pêché.