Coronavirus : Elisabeth II annule son grand repas de Noël en raison de la flambée des contaminations

FAMILLE ROYALE Selon une source au palais de Buckingham citée par les médias britanniques, la reine a décidé d’annuler par précaution l’événement

20 Minutes avec AFP
— 
La reine Elisabeth II.
La reine Elisabeth II. — EPN/Newscom/SIPA

Pas de grande tablée pour Elisabeth II. La reine a décidé d’annuler le traditionnel repas qu’elle organise avec sa famille élargie avant Noël en raison de la flambée des contaminations au variant  Omicron du  coronavirus, ont rapporté ce jeudi les médias britanniques.

La souveraine de 95 ans, dont les apparitions sont rares depuis sa brève hospitalisation en octobre, comptait réunir une cinquantaine de personnes mardi midi au château de Windsor, désormais sa résidence principale, à l’ouest de Londres. Elle doit ensuite aller passer Noël à Sandringham, dans l’est de l’Angleterre, avec sa famille rapprochée.

Annulé pour la deuxième fois

Selon une source au palais de Buckingham citée par les médias britanniques, la reine a décidé d’annuler par précaution l’événement, en raison de la situation sanitaire alors que les cas de Covid-19 s’envolent à des niveaux records au Royaume-Uni. Le tabloïd The Sun rapportait mercredi qu’elle espérait maintenir ce repas auquel elle tient beaucoup, annulé l’an dernier déjà en raison de la pandémie et qui aurait été son premier depuis la mort de son époux Philip en avril.

De nombreux Britanniques ont décidé ces derniers jours d’annuler dîners au restaurant, spectacles ou fêtes de Noël au travail pour éviter de mettre en danger leurs proches ou de devoir annuler leurs projets de Noël, comme l’an dernier en raison alors de l’émergence du variant Alpha.

L’état de santé de la souveraine, qui règne depuis près de 70 ans, inquiète depuis qu’elle a été mise au repos par ses médecins le 20 octobre et a passé une nuit à l’hôpital pour des examens « préliminaires » dont la nature n’a jamais été précisée. Elle a depuis considérablement réduit ses activités et notamment annulé sa présence à la conférence sur le climat COP26 en Ecosse. Elle tient la plupart de ses audiences par visioconférence mais aussi quelques unes en personne comme mercredi avec le sultan d’Oman, qu’elle a reçu sans masque à Windsor.